- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Un incendie ravage un bar et un restaurant de la rue Saint-Eustache

Un incendie a complètement détruit un bâtiment de la rue Saint-Eustache, dans le Vieux-Saint-Eustache, jeudi dernier, très tôt le matin.

Le bâtiment en question abritait les très connus bar Chez Aubé et restaurant La Casa du gourmet, de même que des logements au deuxième étage.

C’est vers 5 h 30 le matin que l’incendie aurait débuté et nécessité la présence immédiate des mesures d’urgence de la Ville de Saint-Eustache, incluant policiers, pompiers et membres de la protection civile municipale. Devant l’ampleur du sinistre, les pompiers de Saint-Eustache ont d’ailleurs reçu l’aide de leurs collègues des municipalités environnantes, entre autres, celles de Deux-Montagnes, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Mirabel et Sainte-Thérèse, afin de combattre les flammes qui se dégageaient du bâtiment, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une fumée intense accompagnait le tout. Une soixantaine de pompiers ont donc été appelés sur les lieux. Les sapeurs sont d’ailleurs restés sur place pendant de longues heures afin de s’assurer que le sinistre était bel et bien sous contrôle.

Un partenaire majeur pour le projet de revitalisation de la route 344

Le projet de revitalisation de la route 344 de la Ville de Saint-Eustache a reçu un appui majeur alors que la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac s’est engagée à injecter un montant de 25 000 $ sur une période de trois ans.

L’entente de partenariat fait en sorte que la contribution financière de la Chambre sera entièrement consacrée à la relance économique du secteur, et permettra la réalisation de plusieurs activités visant à soutenir les gens d’affaires et à promouvoir les commerces.

Une des premières réalisations consistera à mettre en ligne un portail Internet destiné aux commerçants et aux investisseurs. Toutes les informations relatives à la situation économique de la 344 et à son potentiel de développement commercial seront rassemblées.

Les sommes investies par la Chambre de commerce serviront également à offrir des formations sur mesure aux gens d’affaires de la 344, en fonction de leurs besoins et des réalités locales.

Fini les sacs de plastique à Deux-Montagnes

Le virage vert de la Ville de Deux-Montagnes prend un nouveau tournant. À partir du 1er juillet 2009, les commerces de son territoire ne pourront plus distribuer et vendre des sacs d’emplettes faits de plastique.

Après avoir donné avis de motion de ce nouveau règlement en février dernier, la Ville l’a adopté le jeudi 12 mars, lors de sa séance municipale. Pour appuyer sa décision, la Municipalité distribuera gratuitement 5 000 sacs réutilisables à ses résidants. Des amendes sont prévues au règlement pour les commerçants pouvant aller entre 100 $ et 500 $ à la première infraction et entre 500 $ et 1 000 $ à la deuxième. Le maire Marc Lauzon assure que le règlement sera appliqué.

Le directeur du supermarché IGA Crevier, situé à Deux-Montagnes, Benoit Pepin, a assisté à la séance et a lu une lettre au nom du commerce. Le détaillant a exposé le point de vue plutôt tiède de la famille Crevier à l’égard de ce règlement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top