- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Des projets et des investissements à venir

Agence métropolitaine de transport

Dans le cadre de sa consultation publique, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) a présenté certains projets majeurs qu’elle souhaite réaliser au cours des prochaines années. Son but: améliorer la performance du réseau de train de banlieue, tout en réduisant le temps de transport et son empreinte écologique.

Dans ses plans, l’AMT veut entreprendre un important projet d’électrification de l’ensemble de son réseau. «Nous avons un projet-pilote avec Hydro-Québec pour juin prochain», de souligner Joël Gauthier, président-directeur général de l’AMT. Selon les explications fournies, l’Agence métropolitaine de transport souhaite d’abord réaliser une étude sur l’électrification du réseau, un projet qui pourrait engendrer des coûts importants advenant l’aval du gouvernement du Québec.

Dans le même sens, l’AMT veut entreprendre une démarche pour obtenir des autorisations pour la construction d’un tunnel dans l’axe menant à la gare Centrale, afin de bonifier la vitesse des trains. «Les travaux sont évalués à 100 millions de dollars. Cela permettrait de réduire de 18 minutes le parcours de train en direction de la gare Centrale», d’expliquer le président-directeur général.

Parmi les autres projets, l’AMT souhaite entreprendre une amélioration des espaces de stationnement dans les gares Sainte-Thérèse et Blainville. Des projets sont également projetés pour la gare Rosemère. Toutefois, l’AMT fait face à certaines difficultés à cause de la géographie des lieux, notamment au niveau de la fluidité de la circulation sur la Grande-Côte.
«Nous avons également toujours en projet de construire la gare de Mirabel, dans le secteur de Saint-Janvier. Un projet dont l’AMT a réservé les fonds nécessaires depuis 2005», de confier Joël Gauthier, précisant que des développements rapides sont à prévoir au cours des prochains mois.

Dans les prochains mois, l’AMT mettra en circulation 160 nouvelles voitures. Pour le secteur de la ligne de Montréal, Sainte-Thérèse, Blainville et Saint-Jérôme, l’AMT mettra en fonction les nouveaux wagons dès l’été 2010.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top