- PUBLICITÉ -
Wozniak se rend en finale, mais perd

(Photo courtoisie wtaquebec.com)

Wozniak se rend en finale, mais perd

À son premier tournoi sur terre battue de la saison

La Blainvilloise Aleksandra Wozniak a baissé pavillon en finale du Championnat MPS Group présenté sur terre battue à Ponte Vedra Beach, en Floride.

Pour son premier tournoi sur terre battue de la saison, la joueuse de tennis qui était classée 35e au monde a perdu en deux manches, 6-1 et 6-2, contre la deuxième tête de série, la Danoise Caroline Wozniacki. Celle-ci, 12e au classement mondial, remporte ainsi un quatrième titre dans un tournoi de la WTA.
«J’ai été un peu trop impatiente, a reconnu Aleksandra Wozniak, qui était la cinquième favorite du tournoi. Mon adversaire a vraiment varié son jeu et j’ai beaucoup trop essayé de rentrer dans ses balles courtes. Ce n’est pas qu’elle ait joué du très bon tennis, mais j’ai fait un peu trop d’erreurs à l’attaque. Des erreurs que je n’ai pourtant pas l’habitude de faire.»

La Blainvilloise a commis six doubles fautes et a vu son service brisé en cinq occasions, notamment sur la première balle de match de son adversaire. Cette dernière a d’ailleurs remporté le match sur un bris.

Malgré cette défaite, Wozniak a déclaré être plutôt satisfaite de sa participation à ce tournoi doté d’une bourse totale de 220 000 $. «C’est dommage d’avoir remporté autant de matchs, mais pas celui de la finale, a-t-elle admis à Sportcom. J’ai de grosses victoires et mon classement continue de se rapprocher du top 20, alors je suis contente d’avoir eu une belle semaine.» Grâce à sa participation à la finale, la joueuse québécoise est actuellement 29e du classement de la WTA.

Pas complètement rétablie d’une blessure à l’épaule, Wozniak a fait savoir qu’elle avait encore mal lorsqu’elle effectuait ses services. «Mon épaule n’est pas guérie à 100 %, mais ce sont de très bons résultats en peu de temps de récupération. Après avoir joué autant de matchs, on a vu que le travail porte ses fruits. C’est un long processus, mais je suis sur la bonne voie», estime celle qui s’est inclinée en près d’une heure de jeu.

En quête de la finale

Pour aspirer à la grande finale, Wozniak a d’abord eu le dessus sur la première tête de série et 10e au monde, la Russe Nadia Petrova, samedi, en demi-finale. La joueuse de tennis a remporté la rencontre, qui a duré un peu plus de deux heures, en trois manches de 6-4, 4-6 et 6-2.
«Je suis surtout fière d’avoir battu une joueuse classée dans le top 10 mondial, c’est la deuxième fois que ça m’arrive après ma victoire contre Serena Williams à Stanford en juillet 2008», a-t-elle indiqué après la partie.

En quart de finale, elle a vaincu l’Autrichienne Tamira Paszek, 69e au monde, en trois manches de 6-3, 3-6 et 7-6. Elle a même dû sauver une balle de match dans cette rencontre.

Dans le match précédent, la Québécoise est revenue de l’arrière, après avoir perdu la première manche 6-3, pour remporter les deux autres 7-6 et 6-4, jeudi, face à l’Allemande Sabine Lisicki. Il s’agissait d’une douce revanche pour l’athlète de 21 ans qui avait baissé pavillon contre Lisicki à l’Open d’Australie en janvier dernier.

Au premier tour, elle a remporté la partie disputée contre Jill Craybas en deux manches de 6-4.

Aleksandra Wozniak jouait mardi (hier) au Tournoi de Charleston contre l’Américaine Abigail Spears.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top