- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Wozniak ne l’avait pas

Coupe Rogers

Elle a connu de meilleurs jours et d’autres sont sans doute à venir, il n’en reste pas moins que la Blainvilloise Aleksandra Wozniak (40e au monde) paierait sûrement très cher pour reprendre son match de premier tour à la Coupe Rogers.

Placée devant la Russe Alissa Kleybanova (36e au monde), mardi dernier à Toronto, la meilleure raquette canadienne avait pourtant entamé la lutte avec conviction, brisant sa rivale dès le départ pour prendre momentanément les devants 3-1, avant que le vent ne tourne subitement. Reprenant peu à peu le contrôle du match, Kleybanova, qui n’a pas disputé un grand match elle non plus, a tout de même su profiter des quelques erreurs successives de son adversaire pour l’emporter en deux manches identiques de 6-4.

De son côté, Wozniak, qui était évidemment très déçue du résultat, a admis qu’elle n’était pas à son meilleur, cette journée-là. «J’ai fait trop d’erreurs et je n’ai pas profité de mes chances. Alissa prenait toujours les devants et je n’arrivais pas à rediriger la balle comme je voulais», a-t-elle résumé.

De fait, plusieurs coups de la Blainvilloise étaient tout simplement remis au centre du terrain, comme des offrandes que la Russe retournait chaque fois avec davantage de force. À signaler par ailleurs que l’arme préférée de Wozniak, le revers croisé, est demeurée dans son étui.

La Blainvilloise garde toutefois le moral et se souvient surtout qu’elle a atteint le 21e rang mondial, il y a quelques semaines. Elle garde en tête son objectif d’atteindre le top 20 dès cette année, un palier dont elle pourrait se rapprocher en connaissant tout simplement un bon tournoi. À venir, notamment, le US Open, qui aura lieu du 31 août au 13 septembre, à Flushing Meadows, et le Challenge Bell, présenté à Québec, dès le 14 septembre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top