- PUBLICITÉ -
Week-end en deux temps pour les Nordiques

Stéphanie Poliquin et ses coéquipières des Nordiques tenteront de tenir tête à la meilleure équipe de la division 1, ce dimanche à 13 h, au parc Ducharme.

Week-end en deux temps pour les Nordiques

Soccer collégial division 1

Les équipes de soccer du collège Lionel-Groulx de la division 1 disputaient deux rencontres, lors du dernier week-end. Les filles ont triomphé vendredi, avant de s’incliner dimanche, tandis que les gars ont perdu vendredi et livré un match nul dimanche.

Les deux rencontres du vendredi ont été déplacées au Complexe Multisports de Saint-Eustache, en raison de la mauvaise température qui prévalait à Sainte-Thérèse.

Les filles ont battu les représentantes de Sainte-Foy au compte de 2-1, grâce à des buts de Stéphanie Di Lemme et Jessica Ruscio.

Dimanche, les protégées de Federico Angeles ont complètement été lessivées par les représentantes du collège Ahuntsic, alors qu’elles ont plié l’échine par la marque de 6-0.

Lors du premier match de la saison, le 6 septembre, elles ont fait match nul 1-1 avec les filles du Collège Dawson. Cloée Paquette est celle qui a fait bouger les cordages pour les Térésiennes.

Les Nordiques occupent présentement le quatrième rang de la première division et elles auront fort à faire, ce dimanche, si elles veulent grimper au classement, puisqu’elles se frotteront aux Élans du collège FX Garneau, qui ont remporté leurs deux matchs en marquant 12 buts contre seulement deux. Le début de la rencontre est prévue à 13 h, au parc Ducharme.

Les gars veulent se relever

Les ouailles d’Armando Melo entamaient également leur saison, le 6 septembre dernier, contre Dawson. Les Nordiques ont disputé un excellent match en tenant tête à l’une des bonnes équipes du circuit. Étienne Guay-Côté a créé l’égalité 1-1, avec quelques minutes à faire.

Trois jours plus tard, les Nordiques apprenaient qu’ils avaient perdu par défaut puisqu’ils alignaient un joueur non-éligible, qui est Guay-Côté.

Lionel-Groulx est l’un des 17 Cégeps qui a vu sa dernière session compromise en raison du conflit étudiant. Guay-Côté a donc terminé son DEC à la fin août, mais entrait au HEC, en septembre.

«Afin de ne pas favoriser les 17 cégeps impliqués, la ligue a statué que les athlètes qui se dirigeaient vers l’université en septembre ne pourraient jouer collégial. Or, nous avions compris que c’était seulement les athlètes qui allaient évoluer au niveau universitaire qui ne pourraient jouer au collégial», a expliqué Armado Melo.

La pilule a été difficile à avaler pour les joueurs des Nordiques qui se retrouvent avec une défaite au lieu d’un match nul. Le vendredi suivant, ils se frottaient aux représentants du Cégep de Sainte-Foy et ils ont été incapables de s’imposer.

Les Fidéens l’ont emporté par la marque de 2-0. Deux jours plus tard, les Térésiens livraient un match nul au collège Ahuntsic au compte de 1-1. Alexandre Clément a été le marqueur du côté des Nordiques.

«Contre Dawson et Ahuntsic, nous avons démontré que nous pouvions tenir tête aux meilleures équipes de la ligue, a indiqué Melo. On espère terminer parmi les cinq premiers au classement. Les six premiers participent aux séries, mais nous ne voulons pas de la dernière place disponible.»

Vendredi, les Nordiques reçoivent le collège de Rosemont à 19 h, au parc Ducharme, tandis que dimanche, la troupe de Melo affrontera les Élans de FX Garneau. Les joueurs de Garneau sont favoris pour triompher au terme de la saison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top