- PUBLICITÉ -
Victoire en simple pour Wozniak

Aleksandra Wozniak

Victoire en simple pour Wozniak

À Vancouver

La Blainvilloise Aleksandra Wozniak a décroché un premier titre en simple depuis 2008, le dimanche 7 août dernier, lors de sa participation à l’Open Odlum Brown de Vancouver.

Positionnée comme 200e meilleure raquette féminine professionnelle au monde, Wozniak a disposé de l’Américaine Jamie Hampton, détentrice du 147e rang au classement de la WTA, en deux manches de 6-3 et 6-1.

La dernière fois où la joueuse de tennis de Blainville a été sacrée championne, c’était lors de la Classique West Bank, un tournoi de la WTA disputé à Stanford, en Californie.

«Je suis vraiment contente! Ça va enfin me faire remonter au classement!» a déclaré Wozniak après son triomphe en sol canadien. «La foule a vraiment été incroyable.»

La Québécoise a pris les devants dès le début du match en s’accordant une avance de 4-1 en première manche avant de l’emporter 6-3. En deuxième manche, l’athlète de 23 ans a poursuivi sur sa lancée menant d’abord 3-0 pour conclure ensuite la partie 6-1. «Malgré un peu de fatigue éprouvée hier, j’avais beaucoup d’énergie pour le match d’aujourd’hui (dimanche). J’étais agressive et j’ai fini plusieurs points au filet», a-t-elle ajouté.

Wozniak n’a pas pris Hampton à la légère, la considérant une adversaire de taille. L’Américaine et elle s’étaient déjà mesurées l’une à l’autre lors des qualifications des Internationaux de France. Wozniak s’en était alors tirée avec la victoire, mais rien n’était à négliger. «Elle a un gros service et je savais qu’elle frappait fort. Cette fois-ci, c’était sur surface dure alors ses balles allaient être encore plus rapides.»

«J’étais prête à l’affronter. Je ne lui ai donc pas donné la chance de prendre le contrôle du match et de revenir dans les points», a-t-elle continué.

Pour atteindre la finale, Aleksandra Wozniak s’était imposée, samedi, face à la 81e joueuse mondiale, l’Américaine Irina Falconi.

Prochain défi: la Coupe Rogers de Toronto

Wozniak s’est rendue dès dimanche soir dernier à Toronto afin de compétitionner à la Coupe Rogers. Son match de premier tour était prévu ce mardi 9 août.

Elle avait rendez-vous avec l’Israélienne Shahar Peer, 21e au classement mondial. «Je ne me souviens plus la dernière fois que j’ai joué contre elle, mais je me rappelle que nous avons joué beaucoup contre chez les juniors. Ce sera un bon match», a-t-elle pronostiqué dimanche dernier.

La sortie pour Kimberley-Ann Surin

À noter que lors du tour des qualifications à Toronto, la Blainvilloise Kimberley-Ann Surin, fille du sprinteur Bruny Surin, a retrouvé sur sa route la Slovène Polona Hercog, 40e joueuse mondiale. Surin, 797e au classement international, s’est inclinée en deux manches de 6-0 et 7-6 (3).

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top