- PUBLICITÉ -
Victoire des Blainvillois à Anjou

Photo Pierre Latour

Victoire des Blainvillois à Anjou

Soccer AAA

En se rendant à Anjou pour y affronter les joueurs du Casalciprano, les Blainvillois et leur entraîneur, Jean-Pierre Ceriani, savaient qu’ils feraient face à une équipe expérimentée.

La formation montréalaise, qui comptait dans ses rangs les anciens de l’Impact de Montréal Sandro Grande et le gardien Andrew Olivier, allait offrir toute une opposition à leur jeune équipe. Ceriani et ses hommes ont toutefois remporté leur pari, allant chercher une victoire de 2-1.

«Ça a pris du très bon Jean-Lou Gosselin dans les 20 premières minutes de jeu, car nos adversaires ont obtenu de belles occasions de marquer», souligne l’entraîneur Ceriani, lequel donne tout le crédit à son gardien qui a excellé devant les buts.

Si Gosselin a laissé un seul ballon toucher le fond du filet lors de cette première partie du match, il a toutefois pu compter sur ses coéquipiers Hanzen Delboy-Delgado et Nzumela-Abel Moleka qui se sont démarqués par la suite, donnant l’avance aux visiteurs.

Peu avant la fin du match, la formation angevine a cependant profité d’un coup franc bien avancé en territoire blainvillois. «Le joueur adverse voulait jouer vite et il a tiré directement au but. Mais comme c’était un coup franc indirect, il aurait fallu que le ballon touche à quelqu’un d’autre avant d’aller au but. Ça n’a pas été le cas ici, alors c’est devenu une sortie de but. Une chance que le juge de ligne connaissait bien le règlement», explique Ceriani.

Bien des grognements se sont fait entendre chez le Casalciprano, mais pour les Blainvillois, cette victoire tombait à point. «Ce sont trois points qui font du bien, surtout à la lumière des résultats des autres duels de la fin de semaine. Le classement s’est resserré», note l’entraîneur.

Après sept rencontres, les Blainvillois, cumulent actuellement 10 points grâce à une fiche de trois victoires, trois défaites et un match nul et pointent au sixième rang de la ligue. Deux autres équipes possèdent une fiche similaire, le Royal-Sélect de Beauport, quatrième, et la formation de LaSalle-Lakeshore, cinquième. C’est le Corfinium Saint-Léonard qui est en tête avec 16 points. «L’objectif est de ne pas s’éloigner de la tête par plus de six points, alors tout est parfait pour le moment», ajoute Ceriani.

«Nous sommes dans les temps en termes de points, mais peut-être pas dans notre niveau de jeu. Ça devrait venir, poursuit-il. Mais c’est sûr que l’alignement est un peu perturbé par les absents et les changements, alors il est plus difficile d’avoir de la fluidité dans le jeu.»

Premier match en Coupe du Québec en vue

Vendredi soir, les Blainvillois auront la visite des joueurs de LaSalle-Lakeshore, qu’ils rencontreront de nouveau une semaine plus tard, le 26 juin, cette fois, à l’occasion d’un match de seizième de finale de la Coupe du Québec. Reste à savoir si les Blainvillois choisiront de présenter sur le terrain, vendredi, la même équipe qu’ils prévoient utiliser en Coupe du Québec, ou s’ils voudront brouiller les cartes en alignant une formation différente. «Il faut songer aussi à l’avantage psychologique d’une victoire», conclut Ceriani.

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top