- PUBLICITÉ -
Une nouvelle approche à préconiser

Une trentaine d’entraîneurs de la région des Laurentides ont pris part à cette formation en compagnie du directeur technique de la Fédération de soccer du Québec, Éric Leroy, et de l’entraîneur-cadre de l’Association régionale de soccer des Laurentides, Armando Melo.

Une nouvelle approche à préconiser

L’Académie des entraîneurs

La nouvelle génération de joueurs de soccer souhaite comprendre la pertinence des exercices que leurs entraîneurs commandent, lors des séances d’entraînement, en plus de participer à l’identification des faiblesses de l’équipe.

C’est ce que 29 entraîneurs ont appris lors d’une formation, le 22 janvier dernier, aux côtés de l’entraîneur-cadre de l’Association régionale de soccer des Laurentides (ARSL), Armando Melo, et d’un invité spécial, le directeur technique de la Fédération de soccer du Québec, Éric Leroy.

L’Académie des entraîneurs est une formation offerte cinq fois par année, complémentaire au Programme national de certification des entraîneurs. Pour la première fois, l’ARSL a fait appel à un invité pour tenir la formation. De retour d’une formation en France, M. Leroy est venu partager avec les entraîneurs laurentiens les notions qu’il a acquises là-bas.

- Publicité -

Il a donc décrit l’approche préconisée en Europe: MIM, pour match, initiation, match. L’idée, c’est de jouer un mini-match pour faire ressortir les défauts de l’équipe. Les jeunes sont invités à trouver leurs points faibles. Par la suite, on travaille sur ces derniers avant de jouer un nouveau match. «Les jeunes sont plus engagés. Ils trouvent la problématique et les entraîneurs leur disent le pourquoi d’un exercice», explique Armando Melo.

Selon lui, les joueurs de soccer des Laurentides font partie des plus choyés de la province en ce qui concerne les entraîneurs, puisque ceux-ci sont très enclins à aller chercher de nouvelles connaissances. Le nombre de places étant limité pour ce genre de formation (non obligatoire), il doit parfois refuser des inscriptions. «Notre association compte environ 14 000 joueurs. En ce qui a trait aux formations suivies par nos entraîneurs, on égale les clubs qui ont le double d’effectifs», précise-t-il.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top