- PUBLICITÉ -
Une médaille d’argent en hockey masculin

(Photo Pierre Latour)

Une médaille d’argent en hockey masculin

Jeux du Québec

Dans un match de finale très chaudement disputé pour la médaille d’or, en hockey masculin, entre la formation des Laurentides et celle de Chaudière-Appalaches, le sort du gagnant s’est décidé dramatiquement par un but marqué avec neuf dixièmes de seconde à faire à la rencontre.

C’est Chaudières-Appalaches qui a eu le dernier mot par la marque de 3-2, aux dépens de l’équipe midget espoir des Seigneurs des Mille-Îles, dirigée par Jean-Philippe Bélair. «Je suis très content de la performance des joueurs, a déclaré l’entraîneur. Notre objectif était de nous rendre sur le podium. Nous avons été en constante progression.»

Et celui-ci d’ajouter: «Lors de notre match de demi-finale, contre la région du Sud-Ouest, nous tirions de l’arrière par la marque de 3-1 et mes gars ont montré du caractère en gagnant cette partie 4-3. C’est un genre de match très satisfaisant pour un entraîneur.»

Cette médaille d’argent gagnée lors de la dernière journée du premier bloc, en plus d’une autre en bronze, celle-la remportée par l’équipe de curling féminin, résultait en un nombre total de 27 médailles récoltées par la région des Laurentides, soit plus précisément trois médailles d’or, sept d’argent et dix-sept de bronze.

Curling

La formation de curling féminin de Rosemère, composée de Laurence Gagnon, Marie-Hélène Gingras-Chauvin, Audrey Guévin-Lalonde, Naomi Lacroix-Béland et Anne Sergerie, a facilement disposé de la Rive-Sud par la marque de 10-1 pour gagner le bronze. Ces mêmes filles, sauf une, avaient terminé au cinquième rang lors des Jeux du Québec de L’Assomption, en 2007.
«Nous espérions au moins l’argent, de dire l’entraîneur Luc Lalonde, mais nous avons subi deux revers en sept parties, contre les finalistes pour l’or, soit Lac Saint-Louis et Saguenay-Lac Saint-Jean, deux équipes que nous rencontrons à tous les tournois. Nos filles ont très bien joué, mais j’ai senti un petit relâchement lorsqu’elles ont été déconcentrées par les caméras de RDS.»

Basketball en fauteuil roulant

Un sport qui a retenu l’attention lors de ces jeux, c’est bien le basketball en fauteuil roulant. Cette discipline était intégrée à ces jeux pour une première fois. L’équipe des Laurentides a lutté farouchement pour l’obtention de la médaille de bronze, mais elle a dû se contenter de la quatrième position en subissant un revers de 54-24 contre Richelieu-Yamaska.
«Dans notre dernier match pour le bronze, nous étions compétitifs jusqu’au début du troisième quart, mais nos lancers ne voulaient plus pénétrer dans le panier. Nous avons raté une bonne dizaine de paniers faciles», de dire le gérant de l’équipe, Paul Desjardins.
«Nous avons une jeune équipe, a-t-il ajouté. C’était notre premier gros tournoi. C’était également impressionnant pour nos jeunes de jouer devant de nombreux spectateurs. Nous avons joué sept parties en trois jours. C’est très épuisant. Habituellement, nous jouons de deux à trois matchs au maximum dans une fin de semaine.»

Pour Paul Desjardins, il est évident que cette première expérience est très concluante.
«Nous allons voir, dit-il, comment ça va se développer dans les autres régions du Québec. Il y aura peut-être plus que cinq formations aux prochains jeux, dans deux ans.»

Parmi les dix joueurs des Laurentides, la formation pouvait compter sur Anne-Véronique Leblanc et Shanie Loiselle-Lauzon, de Blainville, et Jonathan Dufour, de Mirabel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top