- PUBLICITÉ -
Une équipe solide

(Photo Hugo Vincent)

Une équipe solide

Basketball collégial AA

Au cœur de son programme triennal, l’entraîneur de basketball féminin du collège Lionel-Groulx, Paul Savoie, s’attend à de belles choses en vue de la saison qui s’en vient. Les Nordiques AA sont prêtes à se rendre très loin dans la division II cette année.

«C’est sûr que c’est difficile de savoir où l’équipe se situe avant d’avoir joué les premiers matchs, mais nous avons une bonne troupe, alors nous devrions être capables de tenir notre bout et d’aspirer à de belles choses », assure l’entraîneur-chef de la formation qui peut compter cette année sur sept joueuses qui portaient déjà l’uniforme des Nordiques la saison dernière.

Alors que du travail de base était davantage au rendez-vous de l’an un du programme, Savoie entraînera ses joueuses sur un volet plus collectif cette saison. « Les filles sont beaucoup plus fortes au niveau technique, cette année, et elles sont aussi plus rapides. De plus, au moins la moitié de l’équipe s’est aussi entraînée très fort au cours de l’été.»

Un trio gagnant

Savoie, qui est à la barre de l’équipe féminine depuis quatre ans, centrera son équipe sur trois piliers qui ont fait leurs preuves ces dernières saisons au sein de la formation. Valérie Moreau, Andréanne Leduc et Caroline Leduc formeront véritablement le noyau de l’équipe.

«Valérie est l’une des meilleures meneuses de jeu de la ligue, explique Paul Savoie. Elle est très athlétique et voit bien  le jeu. Ce sera la clé du succès des Nordiques cette année.»

Du côté d’Andréanne et Caroline Leduc, qui sont respectivement à leur troisième et quatrième année d’éligibilité, Savoie s’attend également à ce qu’elles s’illustrent. «Andréanne est très solide tandis que Caroline est très forte en défensive, en plus d’être une joueuse complète. Nous allons nous baser sur ces trois bonnes joueuses pour faire avancer l’équipe.»

Toutefois, même si Savoie pourra compter sur ces trois joueuses, celles qui les entoureront ne manqueront pas de talent. «C’est ce qui est de bon augure cette année. Toutes les filles sont fortes. Valérie Andréanne et Caroline seront bien entourées.»

Afin de servir les objectifs de la saison, c’est-à-dire, terminer parmi les deux premières équipes au classement général afin d’accéder à la division I l’an prochain, Savoie adoptera un plan plus élitique. «Dans les entraînements, le cinq partant jouera plus ensemble et nous nous concentrerons sur les filles qui ont beaucoup d’expérience, contrairement à l’an dernier où l’objectif était de donner le plus d’expérience possible à tout le monde», dit-il.

Pour atteindre le sommet du classement, les basketteuses ne devraient pas subir plus de quatre défaites en 16 matchs. «Je crois tout de même que les équipes sont plus balancées cette année et qu’elles pourront toutes se battre. Il ne faudra pas en échapper beaucoup», prévient l’entraîneur.

Les Nordiques ont déjà joué leur premier match du calendrier, jeudi soir. face au Collège Rosemont, mais leur vraie rentrée se fera mercredi soir, alors qu’elles recevront, au Collège Lionel-Groulx, les joueuses du Collège Marie-Victorin. «C’est une très bonne équipe, alors peut-être que notre saison se jouera là», conclut Savoie. 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top