- PUBLICITÉ -
«Une défaite dure à avaler» — Éric Marier

Félix Garand-Gauthier a été victime de trois interceptions et il a été l’auteur des deux touchés réussis par l’unité offensive.

«Une défaite dure à avaler» — Éric Marier

Football collégial

Les Nordiques avaient l’occasion, dimanche, de consolider leur septième place, dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires de la division 2 de la Ligue de football collégial, mais ils ont baissé pavillon par le pointage de 33‑25 contre les Voltigeurs de Drummondville.

L’équipe du Centre-du-Québec était toujours à la recherche d’un premier gain depuis son passage en division 2, l’année dernière. «On ne l’avait pas vu venir, cette défaite‑là. Elle est dure à avaler», a mentionné Éric Marier, entraîneur des Nordiques.

En l’emportant, Lionel-Groulx aurait eu plus de marge de manœuvre dans sa tentative de prendre part aux séries éliminatoires, mais là, les Térésiens se sont placés dans une position de non‑retour. Ils auront besoin d’une victoire à tout prix, samedi, alors qu’ils recevront la visite des Vulkins du Cégep de Victoriaville, seule formation qui n’a toujours pas de victoire cette année.

Trois équipes bataillent pour le septième rang. Les Diablos de Trois-Rivières ont deux victoires tandis que Drummondville et Lionel-Groulx en comptent une.

Trois-Rivières disputera ses deux derniers matchs contre André-Grasset et Sherbrooke, les équipes qui pointent aux deuxième et troisième rangs du circuit. André-Grasset n’a subi qu’un revers cette année contre deux pour Sherbrooke.

Drummondville terminera sa saison en affrontant Limoilou, toujours invaincue, et Victoriaville. Les Nordiques concluront leur saison en jouant contre les Géants de St‑Jean, auteurs d’une fiche de cinq victoires et deux défaites.

En remportant ses deux derniers matchs, les Laurentiens devraient s’assurer du septième rang, mais sinon, ils auront besoin d’aide.

Si les trois équipes finissent la saison avec une fiche de 2‑7, les Diablos de Trois-Rivières accéderont aux séries éliminatoires. Les Diablos possèdent le meilleur différentiel en regardant les trois parties impliquant les trois formations.

Advenant une égalité entre Trois-Rivières et Lionel-Groulx, les Nordiques obtiendraient la dernière place donnant accès aux matchs éliminatoires parce qu’ils ont remporté le duel les opposant.

Place à la panique

C’est connu, les Nordiques possèdent une très jeune équipe et la saison 2013 pourrait servir de préparation en vue de la saison prochaine, puisque seulement huit joueurs quitteront l’équipe à l’issue de la présente campagne.

Les obstacles ne peuvent que faire grandir l’équipe, mais l’entraîneur préfère penser à 2013 pour le moment. «C’est bien beau se dire que c’est formateur pour la saison prochaine, mais qu’en est‑il de cette saison? On peut attendre qu’elle soit finie avant de tourner la page.»

À Drummondville, Marier a senti ses ouailles paniquer, de même que les entraîneurs. «Ce sont des choses qui arrivent quand tu as une formation jeune. Quand tu connais des hauts, c’est vraiment haut, mais le contraire est aussi vrai. Il faut apprendre à ne pas paniquer.»

Félix Garand-Gauthier a été victime de trois interceptions au cours de ce match et il a complété 18 de ses 41 passes tentées. Donavan Martel a capté deux passes, pour des gains de 54 verges. Au sol, Benjamin Gingras a obtenu 85 verges de gains par la course. Garand-Gauthier a été l’auteur de deux touchés par la course.

En défensive, Gabriel Marois a obtenu sept plaqués en solo et un assisté. Ludovick Wilson-Lebouthillier en a réalisé six tandis que Maxime Tessier a réussi cinq plaqués, dont un sac du quart‑arrière.

Pour une deuxième rencontre consécutive, Mathieu Hamel a réussi une interception qui a mené à un majeur. Émile Skaf a lui aussi marqué un touché.

«Nous avons plusieurs blessés, a précisé Marier. Nous avons utilisé le quatrième spécialiste des longues remises. Il faut quand même rendre crédit à Drummondville qui a connu un bon match.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top