- PUBLICITÉ -
Un top 15 et des top 10 pour les patineurs du coin

(Photo Michel Chartrand)

Un top 15 et des top 10 pour les patineurs du coin

Championnats canadiens de patinage artistique

Il y a un peu plus d’une semaine, des patineurs de la région se sont exécutés aux Championnats canadiens de patinage artistique, qui avaient lieu en Ontario.

L’entraîneur de l’École d’excellence de Rosemère, Yvan Desjardins, est satisfait de la tenue de ses protégés.

Chez les seniors, la patineuse de Lorraine Vanessa Sauriol était neuvième après le programme court, et ce, même si elle avait manqué sa combinaison.

Le programme long a été plus difficile pour la jeune fille de Lorraine qui a exécuté deux doubles sauts au lieu de triples. «L’an passé, elle avait terminé septième et elle visait une place dans le top 5, a lancé Desjardins. Elle a un peu trop géré ses émotions en fonction du résultat et non de son patinage.»
«Le calibre était très fort cette année, même en améliorant son score, il aurait été difficile d’améliorer son rang, a-t-il ajouté. Cette année, on va travailler pour que Vanessa contrôle bien le triple Lutz, histoire qu’elle puisse utiliser un autre triple saut.»

Dion, 10e chez les juniors

L’étudiante au collège Lionel-Groulx Ann-Julie Dion en était à sa première année chez les juniors et son objectif était de terminer parmi les dix premières et d’obtenir 100 points. Elle a atteint le tout en terminant dixième et récoltant 100,03 points.
«Elle était aux oiseaux, a expliqué Desjardins. L’idée était d’évaluer où elle se trouvait par rapport aux autres de son âge. Cette année, on va travailler sur les triples sauts.»

Mondion et Gagnon, sixièmes chez les novices

Le couple de danseurs sur glace formé de la Jérômienne Pénélope Mondion et du Rosemèrois Benoît Gagnon a pris le sixième rang à sa dernière année chez les novices.

Cinquièmes l’an dernier, leur entraîneure Élise Hamel ne voit pas ce résultat comme une déception. «Ce n’est pas une performance décevante de leur part, ils ont fait quelques petites erreurs, mais il faut savoir qu’ils n’ont pas pu s’entraîner comme l’an dernier, en raison de problèmes de santé», a-t-elle expliqué.

De plus, le jeune a eu toute une poussée de croissance au cours de la dernière année, passant de cinq pieds trois pouces à six pieds. «Ça démontre à quel point il a du talent de pouvoir se maintenir à ce niveau, de poursuivre l’entraîneure. Naturellement, il devra travailler sa capacité musculaire, mais ça va venir.»

Même s’il peut demeurer chez les novices pour une autre année, le couple devrait passer chez les juniors pour la saison 2010-2011. Ainsi, Mondion et Gagnon auront fait trois ans chez les juniors avant de faire le saut chez les seniors.

Nicolas Beaudoin se fait remarquer

Le patineur originaire de Boisbriand Nicolas Beaudoin a fait écarquiller bien des yeux en prenant le 9e rang de la compétition, chez les novices.
«Il a fait des erreurs inhabituelles, comme manquer une pirouette, a indiqué Yvan Desjardins. Il a vu qu’il était de calibre et il est très motivé en vue de la prochaine saison, toujours chez les novices.»

Son style de patinage a été si intéressant que la Fédération québécoise de patinage artistique l’a retenu pour des compétitions internationales.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours 3 BBQ !
- PUBLICITÉ -
Top