- PUBLICITÉ -
Un seul nageur du GAMIN au sein de l’équipe régionale

Le Blainvillois Jean-Christophe Hopkins fera partie de l’équipe représentant les Laurentides aux Jeux du Québec grâce à sa performance à l’épreuve du 50 m papillon.

Un seul nageur du GAMIN au sein de l’équipe régionale

Jeux du Québec

Seul le nageur Jean-Christophe Hopkins a réussi à se tailler une place au sein de la délégation des Laurentides qui participera aux Jeux du Québec, du 2 au 6 août prochain, à Gatineau.

Le Blainvillois a terminé au premier rang à l’épreuve du 50 m papillon, avec un temps de 27,69 secondes, lors de la finale régionale, qui se tenait le samedi 19 juin dernier, au Complexe aquatique de Saint-Eustache.

À lui se joignent 11 représentants du club de natation de Saint-Jérôme et huit du Club aquatique Saint-Eustache (CASE). Deux athlètes ayant un handicap intellectuel et un para-nageur seront également de l’équipe qui comprendra 23 nageurs au total.

Pour faire partie de la formation laurentienne, dix hommes et dix femmes, âgés de 16 ans et moins, devaient terminer parmi les deux premiers rangs d’une épreuve pour être choisis.

Du CASE, le Mirabellois Olivier Chalut fera partie de l’équipe laurentienne grâce à une première position au 200 m brasse, au 200 m quatre nages et une deuxième position au 200 m libre. «Ce sera une belle expérience que vivront ces athlètes, pour qui les Jeux du Québec sont une étape vers les Jeux du Canada et, éventuellement, l’équipe nationale», affirme Sébastien Poulin, entraîneur-chef de l’équipe des Laurentides. Il sera assisté de son frère, Benjamin Poulin, entraîneur-chef du GAMIN.

«L’équipe féminine des Laurentides sera à surveiller puisque nos athlètes représentent d’excellentes chances de médailles dans plusieurs épreuves individuelles et dans les relais, souligne Sébastien Poulin. Chez les hommes, nous aurons aussi d’excellentes chances de finales et peut-être même de médailles. Olivier Chalut sera à surveiller du côté des nageurs du CASE, Jean-Christophe Hopkins, du GAMIN, Guillaume Ménard et Liam Desjarlais, tous deux de Saint-Jérôme, représentent également de beaux espoirs en vue de la finale provinciale.» Par ailleurs, Olivier Chalut est à quelques secondes près de certains des records établis aux Jeux du Québec.

«Notre objectif est de construire une bonne chimie entre les nageurs puisque ce ne sont pas uniquement les performances individuelles que l’on recherche. Nous voulons que les jeunes se poussent et s’encouragent entre eux. À mon avis, on peut s’attendre à terminer dans le top 3 chez les filles et dans le top 5 chez les gars», mentionne-t-il. L’entraîneur préfère ne pas prédire de nombre de médailles, puisque la condition physique des athlètes après un long été de compétitions pourrait être un facteur déterminant.

Trois autres nageurs du GAMIN feront partie de l’équipe de réserve. Il s’agit du Blainvillois Julien Koueiki, de la Térésienne Claire Bigand et de la Rosemèroise Marie-Michèle Théberge. Si l’un des nageurs sélectionnés de l’équipe ne peut participer à la compétition, ils seront invités à les remplacer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top