- PUBLICITÉ -
Un record et deux médailles pour Olivier Chalut

Le nageur de Saint-Janvier Olivier Chalut a écrit son nom dans les annales des Jeux du Québec en établissant un nouveau record au 200m quatre nages.

Un record et deux médailles pour Olivier Chalut

Jeux du Québec

Le Mirabellois Olivier Chalut a commencé la natation il y a trois ans et déjà il se retrouve parmi l’élite au Québec. Il a même battu un record aux Jeux du Québec qui datait de 2003 et qui appartenait à l’Olympien Mathieu Bois.

De plus, il a réalisé le tout dans une épreuve qui démontre sa polyvalence puisque c’est au 200m quatre nages qu’il a établi une nouvelle marque, avec un temps de 2 minutes 12,83 secondes, soit presque deux secondes plus rapide que son plus proche poursuivant.

Cette performance est d’autant méritoire qu’il avait entamé sa compétition avec une déception en ne montant pas sur le podium au 200m brasse.

«J’étais venu ici avec l’objectif de remporter trois médailles, a avoué l’athlète de Saint-Janvier. Je repars tout de même avec de bons souvenirs, dont ma performance au 200m quatre nages.»

Sa récolte ne s’est pas terminée là puisqu’il a mis la main sur la médaille de bronze au 200m style libre.

Il avait espoir de mériter une breloque aux relais, mais au 4x50m style libre, les Laurentiens ont été disqualifiés, alors qu’aux 4x50m quatre nages, ils n’ont pas été en mesure de se qualifier pour la finale.

Un gars d’équipe

L’athlète de Mirabel a été perçu comme un véritable meneur à Gatineau et même avant de prendre l’autobus. Avant de quitter pour l’Outaouais, il a réuni tous les nageurs de l’équipe des Laurentides pour aller passer une journée aux glissades d’eau, dans le but de cimenter l’esprit d’équipe.

Arrivé à Gatineau, alors que tous et chacun s’installaient pour bien dormir au cours des quatre jours à venir, il a fait le tour de chacune des classes où les athlètes des autres disciplines séjournaient pour faire connaissance.

«C’est une expérience unique, c’est le fun de côtoyer des nouvelles personnes qui sont ici pour les mêmes raisons que moi, soit pour vivre leur passion à fond.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top