- PUBLICITÉ -
Un objectif de 55 médailles pour les Laurentides

Joël Bouchard et Isabelle Vézina

Un objectif de 55 médailles pour les Laurentides

48e Finale des Jeux du Québec

Bien que les Laurentides aient remporté un total de 77 médailles lors des derniers Jeux du Québec, à Salaberry-de-Valleyfield, Webster Hyppolite, chef de mission, a choisi de demeurer prudent et de fixer un objectif de 55 médailles et un top 5 au classement des régions.

À ce niveau, la région des Laurentides avait obtenu la quatrième place. «Il y a beaucoup de changements, a indiqué le chef de mission. Il y a de nouvelles disciplines (boccia, trampoline, taekwondo, karaté et boxe) et chaque fois, ce sont de nouveaux athlètes.»

Aux pays des bleuets

C’est au Saguenay que les 171 athlètes laurentiens rivaliseront d’adresse avec des athlètes des différentes régions. Accompagnés par 50 entraîneurs et 16 missionnaires, ils tenteront de rapporter le plus de médailles possible.

«Il n’y a pas que les médailles qui comptent, a insisté Hyppolite. Chaque athlète peut contribuer en se dépassant, en atteignant ou en dépassant son objectif. Chaque rang obtenu est comptabilisé dans le classement des régions.»

Isabelle Vézina et Joël Bouchard, les motivateurs

Pour motiver ses troupes, le chef de mission des Laurentides a demandé à Isabelle Vézina, qui a participé à trois Jeux du Québec, et à Joël Bouchard, président-directeur général et entraîneur adjoint de l’Armada, de venir s’adresser aux convives lors de la réunion prédépart du jeudi 21 février, qui se tenait au Parc équestre de Blainville.

L’Eustachoise Isabelle Vézina est venue parler des expériences différentes qu’elle a vécues.

«La première fois, nous avions gagné la première place en badminton, mais c’est surtout lors des troisièmes Jeux que j’ai beaucoup appris, a-t-elle lancé. J’y allais en softball et nous visions le podium. La première journée, j’ai été incapable de toucher à une balle au bâton. J’ai discuté avec mon missionnaire (Charles St-Laurent) et il m’a dit de m’amuser et d’arrêter de me mettre de la pression. Le lendemain à ma première présence, j’ai frappé un circuit.»

Isabelle en est à sa deuxième année au sein de l’équipe universitaire de badminton des Carabins de l’Université de Montréal.

Joël Bouchard a suivi au micro et il a donné des outils aux différents athlètes pour maximiser leurs performances. «Quand tu es en compétition, tu dois tout faire pour être fier de toi, pour te dire que tu as mis tous les efforts pour donner le meilleur de toi-même, a-t-il mentionné. Avant de partir, tu as aussi des choses à faire. Il faut que tu partes la tête tranquille. Si tu as des devoirs à faire, fais-les avant de partir, tu vas avoir l’esprit libre.»

Les Basses-Laurentides bien représentées

Les Basses-Laurentides seront bien représentées au sein de la délégation laurentienne. Les MRC de Thérèse-De Blainville, de Mirabel et de Deux-Montagnes composeront presque les trois quarts de la délégation.

Blainville est la municipalité qui enverra le plus d’athlètes au Saguenay avec un total de 33. Il y aura également 18 Mirabellois, 14 Eustachois, 8 Lorrains, 8 Rosemèrois, 5 Boisbriannais, 5 Térésiens, 4 Deux-Montagnais, 2 Anneplainois, 2 Filionois, 2 Marthelacquois et 2 Joséphois, pour ne nommer que les athlètes des Basses-Laurentides.

Nicolas Vachon, porte-drapeau

C’est à l’haltérophile Nicolas Vachon, de Saint-Hippolyte, que reviendra l’honneur de porter le drapeau lors des cérémonies d’ouverture.

Vachon en sera à ses troisièmes Jeux du Québec. En 2009, il a mérité trois médailles de bronze et, en 2011, il a ajouté trois médailles d’or. Il pourrait bien ajouter trois autres breloques dorées à sa collection en plus d’établir de nouveaux records.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top