- PUBLICITÉ -
Un moment inoubliable pour Nathan et Carl

Un Moment Inoubliable Pour Nathan Et Carl

Un Moment Inoubliable Pour Nathan Et Carl
Un Moment Inoubliable Pour Nathan Et Carl

Un moment inoubliable pour Nathan et Carl

L’or au Championnat du monde junior de football

Nathan Laflamme de Sainte-Thérèse et Carl Chabot de Blainville ont vécu des moments inoubliables du 9 au 23 juillet à Mexico lorsque l’équipe canadienne des moins de 19 ans, de laquelle il faisait partie, a remporté la médaille d’or des Mondiaux juniors de football américian devant un stade rempli à craquer.

Pas moins de 33 000 spectateurs, des Mexicains pour la plupart, ont assisté à la finale de ce championnat mondial qui regroupait les meilleurs joueurs de football américain d’âge junior de la planète.

«Il s’agissait de la 3e plus grosse foule de l’histoire du football canadien amateur. Les deux autres se sont produites à la Coupe Vanier» , raconte Nathan, avouant avoir ressenti des papillons lorsque pour la première fois il a foulé le sol du stade olympique de Mexico.

Lors du premier affrontement, les Canadiens l’ont emporté par un score de 49-6 contre la Suède. Ils ont ensuite battu 28-22 les Japonais, «de petits joueurs rapides» , de dire Nathan, avant de se mesurer à l’équipe locale en finale, le Mexique, qu’ils ont battu 13-7.

«Ce n’est qu’à la fin que tu vois toute l’ampleur de cette victoire. Nous avons signé des autographes. Nous étions comme des vedettes. Même, les policiers ont escorté notre autobus lorsque nous avons quitté le stade. Nous avons réalisé un rêve d’enfant!» d’ajouter Carl.

Adversaires au football collégial

Nathan et Carl se sont connus en 4e secondaire alors qu’ils évoluaient tous les deux pour les Centurions de la Polyvalente Deux-Montagnes. Ils ont toutefois pris des routes différentes une fois leur secondaire terminé, Carl prenant la décision de «s’exiler» dans la région de Québec pour porter les couleurs de l’équipe de football du Collège Notre-Dame-de-Foy tandis que Nathan optait plutôt pour le programme de football du Collège André-Grasset.

«Lors de notre première année collégiale, nous nous sommes affrontés pour le Bol d’or. C’est nous qui avons gagné par un score de 38-15!» se rappelle fièrement Carl qui, étant receveur de passe, s’est frotté à quelques reprises à son ami Nathan, un demi défensif, au cours de ce match.

Avant de devenir adversaire au niveau collégial, Carl et Nathan avaient déjà vécu un autre moment mémorable en remportant, en 2015, le championnat national avec Équipe Québec.

«Près de 500 joueurs voulaient faire partie de cette équipe alors qu’il n’y avait de la place que pour une quarantaine. Nous avons tous les deux fait le camp et évité la coupure pour finalement être choisis au sein de cette équipe» , de dire Carl.

Les rangs universitaires

Les deux footballeurs de la région comptent poursuivre leur carrière au niveau universitaire. Déjà, des universités canadiennes commencent à leur faire de l’œil.

Nathan espère que sa vision de jeu, sa vitesse et sa technique lui permettront de se tailler une place une fois ses études collégiales complétées.

Quant à Carl, en dépit de sa grandeur (5 pi 6 po), sa façon de courir sur le terrain et sa force d’accélération lui ont toujours servi au cours de sa carrière. Ces aptitudes lui permettront certainement d’accéder lui aussi aux rangs universitaires.

Mais avant cela, ils doivent compléter une dernière année collégiale. Maintenant membre des Nordiques du Collège Lionel-Groulx qui, rappelons-le, font le saut en division un cette année, Carl devra une fois de plus affronter son ami Nathan avec qui il a vécu tant d’émotions. Celui-ci est toujours membre du Collège André-Grasset. Ce duel est prévu pour le 26 août.

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top