- PUBLICITÉ -
Un gros test dès le départ pour les Nordiques

(Photo Yves Déry)

Un gros test dès le départ pour les Nordiques

Soccer collégial AAA

Les Nordiques du collège Lionel-Groulx sont fin prêts à entamer leur deuxième saison dans le circuit collégial AAA, au soccer. C’est vendredi qu’ils sautaient sur le terrain pour la première fois de la saison.

Et ils ne pouvaient pas se la couler douce parce qu’ils entreprenaient la campagne contre la grosse machine du FX Garneau. Disons que les Nordiques auront de gros tests dès les premières parties parce que demain, ils croiseront le fer avec le collège Champlain-St-Lambert, l’autre puissance du circuit depuis quelques années.
«C’est bien, parce que ça garde les gars sur le qui-vive, a mentionné Armando Melo, entraîneur de l’équipe. En affrontant deux équipes de premier plan en commençant la saison, on va immédiatement voir où on se trouve, et comme on veut aller jusqu’au bout, on saura rapidement à quoi il faut travailler.»

L’entraîneur va même jusqu’à dire que son premier match de la saison pourrait être la rencontre décisive pour déterminer le championnat du circuit. «C’est que nous jouons seulement une partie contre FX Garneau cette année, alors elle pourrait avoir un rôle important pour l’issue de la saison.»

En plus, les Nordiques ont la chance de disputer cette rencontre sur leur terrain, ce qui est un grand avantage pour eux, compte tenu de la piètre qualité de surface. Les visiteurs ont l’habitude de jouer sur un terrain synthétique, alors que les Nordiques évoluent sur un terrain rempli de bosses, qu’on pourrait considérer comme étant de qualité très moyenne.
«Les autorités du collège sont au fait de cette lacune et cherchent des solutions pour y remédier. Pour le moment, nous avons juste à tirer avantage de cette situation», de dire Melo.

Des buts, vous allez en voir!

Si l’on en croit les propos de l’entraîneur, les amateurs de soccer de la région auront la chance de voir une équipe, qui marquera plusieurs buts avec un trio d’attaquants pas piqué des vers.

Le jeune Sébastien Émond, Guillaume Rivard ainsi que le nouveau capitaine, Maxime Leconte, devraient créer des maux tête aux défensives adverses. «Sébastien est probablement le meilleur attaquant de 17 ans au Québec, alors que Maxime était avec nous l’année dernière et l’on a déjà pu voir son potentiel», a indiqué Melo.

L’histoire de Guillaume Rivard est un peu différente. Il était avec la formation, la saison dernière, il a même disputé les derniers matchs de la saison avec un bras dans le plâtre, mais c’est à la position de demi qu’il évoluait.
«Cette année, il a joué dans le senior AA avec l’équipe de Blainville et l’entraîneur l’a essayé comme attaquant, a raconté Melo. Guillaume a plus que bien fait, il s’est avéré l’un des meilleurs marqueurs de la Ligue. Je n’avais donc pas le choix de le placer en attaque pour voir ce qu’il pouvait nous apporter à cette position. Il reste maintenant à voir comment la chimie opérera entre les trois joueurs.»

Huit joueurs sont de retour avec la formation du CLG et c’est avec un gardien-recrue que les Nordiques entament leur deuxième saison dans le circuit, soit Dominic Chaumont, un cerbère de Sainte-Anne-des-Plaines.

Soccer d’élite

Chaumont et Émond ont fait leurs études secondaires à l’école Saint-Gabriel et ont pu profiter du programme Sport-Études pour développer leurs habiletés.
«C’est un peu pour permettre à ces joueurs de continuer à évoluer dans leur région que nous avons implanté une équipe AAA au collège, l’année prochaine.»

Les filles, quant à elles, en seront à leur saison initiale dans le AAA, ce qui permet au collège de tenir des programmes doubles, comme c’était le cas vendredi dernier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top