- PUBLICITÉ -

Danik Allard joue au boccia depuis qu’il est âgé de 12 ans.

Un Filionois aux Jeux paralympiques

Joueur de boccia, Danik Allard, de Bois-des-Filion, représentera le Canada aux Jeux paralympiques de Tokyo qui auront lieu du 24 août au 5 septembre prochain. Actuellement classé premier au pays, il se retrouve au 14e rang mondial.

Celui qui a commencé à jouer au boccia à l’automne 2012, a remporté la médaille d’or aux Jeux du Québec en 2015. L’année 2017 en fut une dont il se rappellera, lui qui avait alors reçu la mention d’honneur individuelle pour l’esprit sportif de même que la médaille du 150e anniversaire de la Confédération du Canada dans la catégorie sportive. L’année suivante, en 2018, il remportait l’or au Championnat canadien. Cette même année, il rejoignait l’équipe du Québec. Il a fait ses débuts avec l’équipe nationale en 2019. Tokyo sera donc sa première expérience au niveau international.

«Je veux simplement capitaliser sur cette occasion d’acquérir une précieuse expérience. Je veux m’amuser, avoir d’excellents souvenirs. Je vais essayer de concourir comme dans n’importe quel autre tournoi, même si c’en est un gros», déclarait récemment Danik dans une entrevue accordée au Comité olympique canadien.

Seul BC2 du Canada

Danik joue au boccia dans la classification BC2. Cette catégorie est destinée aux athlètes ayant une limitation de mouvement du tronc et des membres d’un niveau faible à modéré, ou à un niveau élevé des jambes. Il a donc un contrôle modéré du tronc et d’équilibre en position assise et peut bien lancer de manières différentes. À Tokyo, il sera accompagné par trois athlètes BC4, soit Alison Levine, Iulian Ciobanu et le Jérômien Marco Dispaltro. Les trois ont de l’expérience des Jeux paralympiques.

«Iulian, Marco et Alison sont comme des doyens pour moi. Ils apportent beaucoup d’expérience et de savoir-faire. Ils jouent avec beaucoup de confiance et sans trop de stress. J’apprends beaucoup auprès d’eux», a dit le Filionois aux Jeux paralympiques qui, avant de devenir un joueur de boccia, à l’âge de 12 ans, a pratiqué la natation et a joué au para-hockey sur glace. Quand il a découvert le boccia toutefois, il a tout de suite adopté ce sport et s’y est consacré.

«J’ai aimé l’aspect stratégique du jeu. Il m’a donné tout ce que je pouvais demander dans un sport. Ce sont mes parents qui ont découvert le sport dans Internet. Ils m‘ont vraiment encouragé à l’essayer et je suis tombé en amour».

Danik est un jeune homme et athlète «passionné, déterminé, sérieux, respectueux, assidu et avec un très bel esprit sportif», de dire son entourage à son sujet.

Souhaitons-lui la meilleure des chances au Japon.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top