- PUBLICITÉ -
Un beau défi pour Audrey Renaud

Adjointe de Charles Dupéré la saison dernière

Un beau défi pour Audrey Renaud

Hockey collégial féminin

C’est avec une défaite de 3 à 0 subie aux mains d’Édouard-Montpetit que l’équipe féminine des Nordiques de Lionel-Groulx a entrepris sa saison 2013-2014, dimanche, à l’aréna de Sainte-Thérèse.

Il faut mentionner que c’est la veille, face au Collège John Abbott, que la troupe d’Audrey Renaud aurait dû débuter le calendrier régulier. Aucun officiel ne s’étant présenté sur place, le match a été remis à une date ultérieure.

Ayant tout raflé la saison dernière, l’édition actuelle a considérablement changé de visage. Il était déjà acquis que sa gardienne numéro un, Gabrielle Forget, de même que cinq des six meilleures pointeuses (l’ex-capitaine Julie Lévesque, Stéphanie Pellerin-Thérien, Mélodie Verville, Émilie Bouchard et Jenny-Lee Verville) ne seraient pas de retour avec l’équipe.

À ces départs et aux quelques autres, il faut maintenant ajouter celui du récipiendaire du titre de l’Entraîneur de l’année, Charles Dupéré qui, après avoir conduit l’équipe au championnat du calendrier régulier et à la victoire à la Coupe Dodge, a accepté un autre poste avec l’organisation.

Son adjointe, Audrey Renaud, devenait le choix logique pour lui succéder. En plus de connaître l’organisation térésienne, Mme Renaud traîne derrière elle un bagage bien rempli. Elle a notamment dirigé la défunte équipe féminine des Cheminots de Saint-Jérôme, ainsi que l’équipe du Sud-Ouest, lors des derniers Jeux du Québec.

Le principal défi de la nouvelle entraîneuse sera de mener à bon port une équipe comptant pas moins de 14 recrues. La tâche présentera ses difficultés, mais selon la principale intéressée, le travail est déjà bien entamé. «Nous avons connu un bon tournoi à Toronto, avant le début de la saison, mentionne-t-elle. Mais l’équipe est très jeune et dimanche, les filles étaient nerveuses. Elles ne contrôlaient pas bien la rondelle.»

Plusieurs accrochages dus au manque de vitesse ont résulté en punitions, tant et si bien qu’Édouard-Montpetit a pris les devants 2-0, en milieu de première période. Les visiteuses en ajouteraient un troisième, en début de troisième période.

L’étoile de la rencontre est sans contredit la gardienne Jennifer Chouinard, qui a offert une performance phénoménale. «Jennifer a reçu 42 tirs, dont 33 de l’enclave. C’est inacceptable», explique Audrey Renaud, qui se promettait bien de revoir le système défensif et le jeu en désavantage numérique à l’entraînement, durant la semaine.

Les Nordiques tenteront de remporter leur première victoire dimanche (le 29 septembre), alors que l’équipe accueillera Champlain-Lennoxville, dès 12 h 30, à Sainte-Thérèse. Il n’est pas encore confirmé qui, de Jennifer Chouinard ou de Fanny Vigeant, une nouvelle venue, sera envoyée devant le filet.

Équipe masculine

Les gars de l’entraîneur Mathieu Chouinard ont quant à eux subi une défaite de 5 à 4 en prolongation, samedi, à Thetford. Ils se sont bien repris le lendemain, avec une victoire de 8 à 4, à Alma. Raphaël Talbot s’est distingué, avec trois buts et une mention d’aide, durant le week-end.

Les Nordiques recevront Thetford dimanche, vers 15 h 30, immédiatement après le match de l’équipe féminine, dans le cadre des rencontres d’ouverture locales.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top