- PUBLICITÉ -
Un 100 départ en carrière victorieux pour Mikaël Kingsbury

La Française Perrine Laffont et le Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury sont les grands gagnants de cette première épreuve de la saison disputée à Ruka, en Finlande.

Un 100e départ en carrière victorieux pour Mikaël Kingsbury

Pour ouvrir la saison à Ruka, en Finlande

À son 100e départ en Coupe du monde et un palmarès déjà pour le moins impressionnant, le skieur de bosses Mikaël Kingsbury a, à nouveau, été fidèle à lui-même, signant une 57e victoire et un 82e podium en carrière pour débuter la nouvelle saison 2019-2020.

Pour le skieur de Deux-Montagnes, remporter une victoire à Ruka, en Finlande, sur la célèbre piste de bosses «Battery Run» , est devenu plus qu’une habitude. C’est, en effet, une huitième fois qu’il monte sur la plus haute marche du podium finlandais en dix occasions. Et c’est aussi à Ruka qu’il a, à pareille date l’an dernier, remporté sa 50e victoire en carrière et obtenu, en 2010, son tout premier podium en carrière avec une deuxième position.

Avant-dernier à prendre le départ lors de l’ultime descente, puisque devancé lors de la petite finale, le «King des bosses» a finalement obtenu une excellente note de 90,80 points, alors que le Suédois Walter Wallberg, dernier skieur à s’élancer, a finalement terminé troisième avec 86,83 points. Le Japonais Ikuma Horishima, qui avait déjà 87,39 points en poche, est, lui, monté sur la deuxième marche du podium.

Se donner un élan

«Nous travaillons fort pendant l’été, donc c’est vraiment agréable d’obtenir une récompense lors de la première compétition» , de commenter, sur le site de la Fédération internationale de ski (FIS), le médaillé d’or des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, visiblement heureux de la tournure des évènements.

«Vous voulez commencer la saison, car il y a tellement d’entraînements pour les préparatifs. Le niveau de ski était tout simplement incroyable aujourd’hui et je suis à 100 %, donc je suis content que cela ait fonctionné. Il y a beaucoup de pression sur mes épaules maintenant, donc, c’est bon de se donner l’élan et de récupérer le dossard jaune. Et, oui monsieur, maintenant, on s’en va en Chine!» , d’ajouter celui-ci.

Les épreuves à venir

Effectivement, après cette première compétition en Finlande, qui ouvre la saison en Coupe du monde, Mikaël Kingsbury et les autres skieurs ont pris la direction de Thaiwoo, en Chine, pour prendre part, en fin de semaine prochaine, à un programme double de bosses en simple et en parallèle.

Incidemment, ces deux épreuves en Coupe du monde se tiendront dans la même région que les Championnats du monde de 2021 et les Jeux olympiques d’hiver de 2022.

Le «King des bosses» ne sera pas en terrain inconnu puisqu’il compte, à ce jour, six victoires en six départs à cet endroit.

Après ces deux épreuves, ce sera un temps de pause pour Mikaël Kingsbury qui reprendra l’action le 25 janvier prochain à Tremblant, suivi d’arrêts à Calgary le 1er février et à Deer Valley, aux États-Unis, du 6 au 8 février.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top