- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Triathlon: Amélie Kretz triomphe à sa première Coupe du monde

(Sportcom) — La Blainvilloise Amélie Kretz a triomphé, dimanche dernier, lors d’un balayage canadien à la première Coupe du monde sprint de triathlon de sa carrière, qui avait lieu à Edmonton, en Alberta. Ellen Pennock et Kirsten Sweetland ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Chez les hommes, le Canadien Kyle Jones s’est emparé du deuxième rang derrière le Français Grégory Rouault et devant l’Ukrainien Ivan Ivanov.

«C’est vraiment une grosse surprise pour moi. J’espérais un podium, mais la victoire, c’est au-delà de mes espérances, s’est exclamée Kretz. C’est d’autant plus intéressant comme victoire que ça s’est déroulé sur le parcours des Championnats du monde de 2014.»

En avant dès le départ

Déjà, dans l’eau, Kretz, qui a fait le saut chez les seniors cette année, s’est imposée en sortant au deuxième rang. «Je suis contente, dit-elle, parce que j’ai pu me sauver des petites poussées qui se produisent habituellement dans l’eau, en me plaçant devant dès le départ.»

La Blainvilloise s’est placée dans le peloton de tête lors de la portion à vélo, en compagnie de trois autres Canadiennes, Kirsten Sweetland, Ellen Pennock et Joanna Brown. «Nous avons bien travaillé en groupe, en vélo, puisqu’il y avait quand même plusieurs montées», analyse la championne.

Kretz, Sweetland et Pennock ont pris les commandes lors de la course à pied, prenant une avance de 14 secondes après le premier tour. La Québécoise a accéléré le rythme dans le dernier demi-tour pour compléter la course avec un chrono de de 1 heure, 3 minutes et18 secondes. Elle a devancé Pennock par 11 secondes et Sweetland par 17 secondes. Le quatrième rang est allé à la Canadienne Joanna Brown.

 «Nous avons couru ensemble pour nous forger une avance, mais avant tout, nous sommes là pour gagner. J’ai donné un coup dans la dernière montée en espérant qu’elles ne me suivent pas. J’ai pu ainsi l’emporter», résume Kretz.

Le balayage canadien a également de quoi réjouir la triathlonienne de Blainville. «Nous sommes la nouvelle génération, ce qui est donc encourageant. Il y avait quand même plusieurs olympiennes, ici, dont la médaillée de bronze (l’Australienne Erin Densham).»

Amélie Kretz se préparera maintenant pour sa prochaine Coupe du monde, qui aura lieu le 14 juillet à Palamos, en Espagne. «Ce sera une course de distance olympique. Ça me servira de baromètre pour voir où je me situe par rapport aux autres, en vue des Championnats du monde, puisque la course aura lieu sur la distance olympique, ce qui est le double d’ici.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top