- PUBLICITÉ -
Toute bonne chose a une fin

Photo Yves Déry

Toute bonne chose a une fin

Hockey junior AAA

Le chiffre 13 n’aura finalement pas porté chance aux Nordiques du collège Lionel-Groulx, qui ont vu leur incroyable séquence de 12 matchs consécutifs, en récoltant au moins un point prendre fin, mardi, lorsqu’ils ont été défaits 4-2 par les Maroons de Lachine, devant une poignée de spectateurs présents à l’aréna de Sainte-Thérèse.

L’allure de la rencontre ne laissait pourtant pas présager une défaite des Bleus, après qu’ils eurent comblés un déficit de 2-0, avec des filets de Guillaume Durand, en supériorité numérique, et Marc-André Tourigny.

Pour le reste, le gardien des Maroons d’origine Blainvilloise, Alexandre Alain-Rajotte, n’a concédé que des miettes aux Nordiques et a prouvé pourquoi il risque fort bien de terminer la présente campagne au sein du Drakkar de Baie-Comeau de la LHJMQ. Le gardien des Nordiques, Guillaume Tartre, a toutefois eu bien peu à envier à son vis-à-vis puisqu’il a tenu son équipe dans la joute, particulièrement en troisième période, alors que les Nordiques semblaient manquer de jus.
«Ça fait longtemps que nous n’avions pas subi une défaite. Il faut croire que nous étions dus, car nous avions une séquence de 17 en 19, dont une défaite en prolongation. Ce soir, nous avons oublié les petits détails qui nous faisaient gagner dernièrement», commente l’entraîneur-chef des Nordiques, Jean-François Sénéchal, qui ajoute aussi que ses joueurs pourraient davantage payer le prix. «Cette année, nos gars se retrouvent à l’infirmerie pour le moindre petit bobo. Je n’ai jamais rien vu de tel. Il me semble que des gars pourraient jouer malgré des petits maux, compte tenu que nous devons déjà composer avec des blessures ou suspensions.»

Granby balayée

Avant de subir ce revers, les Nordiques étaient parvenus à étirer leur superbe séquence en balayant les honneurs d’un programme double disputé aux Inouk de Granby. Dans un premier temps, la troupe de Jean-François Sénéchal s’est imposée facilement 9-3 sur la route, le vendredi 12 décembre. Marc-André L’Héreault, avec trois buts et une passe, le défenseur boisbriannais Guillaume Durand, deux buts et deux aides, Maxime Martineau, un but et trois mentions d’assistance, ainsi que Mattéo Stoico, un but et deux passes, ont dirigé l’attaque térésienne. Malgré l’écart considérable au pointage, les Nordiques ont été dominés au chapitre des tirs au but (46-34), ce qui signifie que Guillaume Tartre a eu à se surpasser à quelques reprises.

Deux jours plus tard, les Bleus ont remis ça, à domicile, cette fois, par la marque de 7-5. Jean-Philippe Leblanc a fait fi de l’absence de son compagnon de toujours, Marc-André Tourigny, en offrant malgré tout une performance magistrale de trois buts et deux passes. Il fut appuyé par les défenseurs Jean-Sébastien Fournier, avec deux buts et une passe, Patrick Bezeau, trois passes, et Hugo Cuende, un but et deux passes. Guillaume Tartre a encore une fois été excellent en bloquant 36 tirs, pour ainsi mériter sa 14e victoire de la saison.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top