- PUBLICITÉ -
Toujours la première position pour les Nordiques

Alexandre Alivojvodic

Toujours la première position pour les Nordiques

Soccer intérieur AAA

La formation de soccer intérieur AAA des Nordiques du collège Lionel-Groulx est revenue de Trois-Rivières avec un bilan de deux victoires, un revers et un match nul.

Les hommes d’Armando Melo ont d’abord affronté la formation de F-X Garneau, ceux-là mêmes qu’ils avaient battus en finale, 3 à 2, à la 19e Invitation collégiale Les Patriotes, qui se déroulait au début de janvier, à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il s’agissait d’une première rencontre depuis cet événement. «F-X Garneau est arrivée plus que motivée, souligne Melo. La consigne pour notre équipe était de conserver le résultat le plus serré possible.»

À la mi-temps, aucun but n’avait été marqué. L’adversaire a inscrit le premier but. Si les Nordiques ont toujours réussi à égaler la marque jusqu’à 3 à 3, ils ont finalement baissé pavillon dans une défaite crève-cœur de 4 à 3. «À la toute fin, le gardien Dominic Chaumont, en voulant bien faire, a donné l’occasion à F-X Garneau de reprendre le ballon et de marquer», raconte Armando Melo, entraîneur-chef des Térésiens. Alexandre Alivojvodic a marqué deux buts et Karim Acharid a complété la marque.

- Publicité -

À la deuxième rencontre de la journée, les Nordiques ont blanchi l’équipe de Bishop’s 6 à 0. «Ils sont derniers au classement, mais j’appréhendais le match puisqu’il suivait la défaite contre F-X Garneau», indique-t-il. Alivojvodic a marqué deux points tout comme Antoine Gosselin. Nicolas Derguy et Marc-André Tittley ont réussi un filet chacun.

Les Nordiques ont ensuite gagné 1 à 0 contre l’Université du Québec en Outaouais (UQO) grâce au but d’Alivojvodic, réalisé dans la dernière minute de jeu.

N’ayant eu que 15 minutes de repos entre cette joute et la précédente, le déroulement du match était axé sur la défensive pour les joueurs de Lionel-Groulx.

«L’absence de Dominic Martella s’est fait sentir, mais Julien Delfausse di Palma a pris la relève au centre. Appuyé de Nicolas Ouellet, il a très bien joué», souligne Melo.

Le gardien et recrue Marc-André Pharand a gardé le filet. Bien que ça n’ait pas été un match difficile, il a été efficace quand c’était le temps. Melo lui a donc confié à nouveau le filet contre l’École de technologie supérieure (ÉTS), une formation qui talonne les Nordiques au classement.

Le match se déroulait à 22 h. La fatigue se faisait ressentir chez les joueurs. Étienne Guay-Côté a égalé la marque à une minute de la fin pour porter le compte 1 à 1. «Dominic Chaumont avait le match contre F-X Garneau en travers de la gorge. Il a joué un gros match. Ce résultat nous permet de rester premiers de la division Ouest et du classement général», indique-t-il.

Les Nordiques disputeront leurs prochains matchs le 12 mars, contre l’ÉTS, l’UQO et le collège Dawson. La partie contre l’ÉTS sera déterminante, puisqu’un gain de la part de la formation térésienne lui assurerait la première position au classement.

Une recrue qui se comporte comme un vétéran

Évidemment, Armando Melo a souligné plus particulièrement l’apport d’Alexandre Alivojvodic à l’attaque.

Le numéro 10 des Nordiques a marqué cinq buts en quatre matchs pour un total de huit buts depuis le début de la saison intérieure. «Il est le meilleur marqueur de l’équipe à sa première année comme recrue. Il est en train de devenir l’un des grands attaquants de la ligue. Il se différencie de son coéquipier Karim Acharid par son calme et sa capacité à se ressaisir rapidement», mentionne l’entraîneur de la formation collégiale.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top