- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Sotchi: Labonté et Agosta-Marciano touchent l’or

Les Boisbriannaises Charline Labonté et Meghan Agosta-Marciano reviendront de Sotchi avec une médaille d’or au cou, à la suite de la victoire spectaculaire obtenue par l’équipe canadienne de hockey féminin, jeudi dernier, aux dépens des Américaines.

La table était mise pour un match enlevant entre les deux grandes rivales et les filles du pays de l’oncle Sam croyaient bien qu’elles pourraient freiner les championnes en titre, jouant un match solide qui s’est déroulé tout à leur avantage jusqu’à la fin du troisième tiers.

Fortes d’une avance de 2-0, les Américaines ont vu tout d’abord Brianne Jenner percer la muraille érigée par la gardienne Jessie Vetter, alors qu’il ne restait que 3 minutes  et 26 secondes à faire au match. À 55 secondes de la fin, Marie-Philip Poulin forçait la prolongation, grâce à un but marqué alors que l’entraîneur Kevin Dineen avait retiré la gardienne Shannon Szabados à la faveur d’une sixième joueuse. C’est cette même Poulin qui jouait les héroïnes en surtemps, marquant le but qui donnait l’or au Canada.

Même si elle a été écartée de la feuille de pointage, l’attaquante  boisbriannaise Meghan Agosta-Marciano a suffisamment bien joué pour obtenir la troisième étoile de cette finale olympique. L’athlète de 27 ans a bouclé le tournoi avec une fiche de trois buts et une mention d’aide.

Quant à Charline Labonté, qui officiait comme adjointe de Shannon Szabados, elle met la main sur une quatrième médaille d’or olympique. À Sotchi, elle a pris part à deux matchs, inscrivant un jeu blanc de 5-0 contre la Suisse, de même qu’une victoire de 3-2 aux dépens des Américaines. Âgée de 31 ans, Labonté s’aligne avec les Stars de Montréal, dans la Ligue canadienne de hockey féminin, tout comme Agosta-Marciano.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top