- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Soccer senior: les Blainvillois sauvent les meubles

Ce n’est pas une victoire, mais ce n’est pas une défaite non plus que sont allés chercher les Blainvillois, à Charlesbourg. En marquant dans les minutes supplémentaires relatives aux arrêts de jeux, l’équipe masculine senior AAA a sauvé les meubles pour faire match nul, samedi.

Après avoir subi l’élimination en Coupe du Québec la semaine précédente, l’entraîneur Jean-Pierre Ceriani espérait que ses troupes se remettent rapidement de cette déception. «C’était un meilleur match, souligne-t-il. Nous avons produit du jeu, peut-être pas assez dangereux, mais au moins c’était mieux. Il y a eu une belle progression dans la maîtrise du jeu et dans le contrôle du ballon.»

C’est lors d’une contre-attaque en première mi-temps que Charlesbourg a pris les devants dans la partie, déjouant le gardien blainvillois Jean-Lou Gosselin. «Nous maîtrisions pourtant bien le jeu», fait remarquer l’entraîneur. Florent Gout a marqué son premier but de la saison pour créer l’égalité en toute fin de match.

Malgré tout, Ceriani est convaincu du retour de l’équipe, telle que nous la connaissons. «C’était un match plus solide et plus posé que d’habitude. C’est encourageant, car c’est un retour vers ce que nous aimons: avoir le ballon et construire le jeu.»

Il y a tout de même un mais, puisque ses protégés ne sont pas parvenus à soutirer la victoire aux joueurs de Charlesbourg, classés au septième rang de la ligue: «Il faut être plus dangereux et plus percutant dans les 30 derniers mètres. On l’avait fait à l’entraînement, mais ce ne sont pas tous les joueurs qui étaient disponibles cette semaine.»

À la recherche d’un meneur à l’attaque

Si plusieurs joueurs différents ont contribué à l’attaque cette saison, en touchant tour à tour le fond du filet, Ceriani est plutôt à la recherche d’un meneur à l’attaque: «Même s’il y a beaucoup de joueurs capables de marquer, ça en prend un qui a une coche au-dessus et qui va marquer des buts.» Il voyait bien Alexandre Bertrand tenir ce rôle. «Mais actuellement, il marque plus souvent lorsqu’il est présent sur le terrain pendant 30 minutes que pendant les 90 minutes», dit-il.

À six points de la tête

Ce match nul permet aux Blainvillois de prendre le cinquième rang au classement de la ligue, grâce à leur fiche de quatre victoires, deux matchs nuls et trois défaites. «Nous sommes dans les temps», image l’entraîneur.

Le onze blainvillois est à six points des joueurs du Corfinium Saint-Léonard, en tête du classement avec 20 points. C’est justement l’équipe que recevait Blainville vendredi soir, au parc Blainville. «Ce sera un bon tournant dans la saison pour savoir où l’on en est présentement et où les joueurs veulent se rendre, souligne Ceriani, confiant. On revient tranquillement, mais sûrement.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top