- PUBLICITÉ -
Six médailles d’or pour Mathieu Poisson

Mathieu Poisson

Six médailles d’or pour Mathieu Poisson

Jeux mondiaux pompiers/policiers

Le Blainvillois Mathieu Poisson est revenu d’Irlande, où il prenait part aux Jeux mondiaux des pompiers et policiers, avec six médailles d’or récoltées en natation chez les 40-45 ans.

Avec l’ouverture du centre récréo-aquatique de Blainville en 2009, le nageur de 6 pieds, 7 pouces a décidé de sortir de sa retraite et de replonger dans l’aventure de l’entraînement.

«J’avais maintenant une piscine près de chez nous et mes enfants étaient plus en âge (Charles a 17 ans et Benjamin 16 ans), a indiqué celui qui travaille comme pompier pour la ville de Montréal. J’avais plus de temps pour m’entraîner.» Ses deux garçons nagent au niveau scolaire, un au Cégep de St-Jérôme, l’autre avec l’Académie Sainte-Thérèse.

Et tant qu’à s’entraîner, l’amoureux de la compétition en lui a refait surface et il s’est intéressé aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers. En 2011, il s’est rendu à New York et il y a remporté quatre médailles d’or et une médaille de bronze. Deux ans plus tard, il a décidé de s’attaquer à certains records.

«En natation, ce n’est pas comme au hockey, on a une référence avec les temps que les gens font. Je m’attendais à ce genre de récolte, mais j’ai voulu ajouter un défi.»

En fait, son objectif était de cinq médailles d’or puisqu’il ne savait pas qu’il allait participer à la course à relais où il a récolté sa sixième médaille d’or.

Les cinq autres étaient (au 50m libre, au 100m libre, au 200m libre, au 400m libre et au 1 500m libre). Il en a profité pour établir quatre records des Jeux, seul celui au 50m lui a échappé.

Au 1 500m, la médaille d’or était assurée puisqu’il était le seul à prendre le départ, tandis que pour les autres distances, ils étaient plus de 15 nageurs. «Le 1 500m est la distance la plus difficile. J’aurais pu sauter dans l’eau et juste m’organiser pour finir la course et j’aurais eu la médaille d’or, mais j’ai décidé de me pousser à fond pour mettre la main sur le record de la compétition.»

Une façon de voyager

Sa conjointe l’encourage dans ce dépassement de soi et voit en cette passion une nouvelle façon de voyager. C’est en couple que Mathieu Poisson et sa conjointe se sont rendus à Belfast, en Irlande, pour cette compétition.

«Nous avons revu des gens que nous avions rencontrés à New York, mais comme c’était plus dispendieux pour les pompiers et policiers de l’Amériques, il y avait plus d’Européens à cette compétition.»

Au niveau civil

L’aventure n’est pas finie, pour le nageur de Blainville, puisqu’il a l’intention de participer aux deux prochains Jeux mondiaux des pompiers et policier, qui seront présentés à Fairfax, aux États-Unis, en 2015, et à Montréal, en 2017.

«Ça sera un autre défi pour moi parce que je vais changer de catégorie et nager chez les 45-49 ans. J’espère établir de nouveaux records des Jeux pour cette catégorie.»

D’ici là, il se tournera vers les compétitions civiles et prendra par, entre autres, aux Championnats du monde des maîtres qui seront présentés à Montréal l’été prochain.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours 3 BBQ !
- PUBLICITÉ -
Top