- PUBLICITÉ -
Sébastien Sévigny médaillé d’argent

Sébastien Sévigny a mérité une médaille d’argent au relais 4 x 400 m lors des récents Championnats universitaires canadiens d’athlétisme.

Sébastien Sévigny médaillé d’argent

Championnats universitaires canadiens d’athlétisme

Le Térésien Sébastien Sévigny a récolté la médaille d’argent au relais 4 x 400 m, en compagnie de ses coéquipiers du Vert et Or de l’Université Sherbrooke, lors des récents Championnats universitaires canadiens d’athlétisme qui se tenaient à Ottawa.

Le sprinter de Sainte-Thérèse en est à sa troisième année à Sherbrooke et ses temps ne cessent de s’améliorer lors des compétitions en salle. «J’ai toujours la passion et je veux toujours aller plus vite, a indiqué Sévigny. En fait, je vais continuer de m’entraîner de la sorte tant et aussi longtemps que je vais voir de l’amélioration dans mes temps.»

Il terminera son baccalauréat en administration lors de la prochaine session, mais il entend bien profiter de ses deux dernières années d’éligibilité pour entamer une maîtrise, tout en continuant de porter les couleurs du Vert et Or.

«C’est vraiment plaisant de s’entraîner avec ce groupe d’athlètes et de prendre part à différentes compétitions universitaires, a mentionné l’athlète de 21 ans. Au civil, nous n’avons pas la chance de faire des relais puisqu’il n’y a pas assez d’athlètes. En courant pour l’Université Sherbrooke, j’ai cette chance.»

À Sherbrooke, il s’entraîne sous la férule d’Ibraham Mété et de Richard Crevier.

Été chargé

Cette expérience pourrait bien le servir lors des Jeux du Canada qui seront présentés au début du mois d’août à Sherbrooke. Le Térésien en sera à sa deuxième expérience puisqu’il a pris part aux Jeux il y a quatre ans, à Charlottetown, alors qu’il n’avait que 17 ans. «J’étais le plus jeune membre de l’équipe, se rappelle-t-il. Là, je serai le plus vieux et j’ai plus d’expérience. J’espère pouvoir en profiter au maximum.»

Il devra s’asseoir avec son entraîneur du Corsaire-Chaparal, Nicolas Harel, pour savoir ce qu’il fera aux Jeux du Canada. Soit il coursera aux 100 m et 200 m, ou aux 200 m et 400 m, en plus de prendre part à deux relais. «On va discuter pour organiser les entraînements en fonction des distances que je vais courir.»

Il doit également obtenir sa qualification, mais comme il a porté les couleurs du Québec, il y a quatre ans, il y a de fortes chances qu’il soit en mesure de le refaire pour cette compétition d’envergure.

Entraînement à Sainte-Thérèse

Le revêtement de la future piste d’athlétisme de Sainte-Thérèse n’a pas encore été installé, mais le Térésien a bien hâte de pouvoir profiter de ces installations. «Ça va vraiment faciliter l’entraînement, dit-il. Je vais pouvoir mieux l’insérer dans mon horaire, qui deviendra plus flexible puisque les déplacements seront moindres.»

Malheureusement, il ne pourra prendre part aux Championnats canadiens juniors d’athlétisme qui seront présentés à Sainte-Thérèse à partir du 12 juillet puisqu’il court maintenant chez les seniors.

«Je vais m’impliquer, c’est certain, a-t-il lancé. Je vais être là pour donner un coup de main. C’est important pour le Corsaire-Chaparal que cette compétition soit un succès sur toute la ligne.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top