- PUBLICITÉ -
Rosemère accueillera le curling

(Photo Yves Déry)

Rosemère accueillera le curling

44e Finale provinciale des Jeux du Québec

L’équipe d’Audrey Guévin-Lalonde représentera les Laurentides aux prochains Jeux du Québec. Pour ces filles âgées de 14 ans, un podium est dans la mire et elles auront l’occasion de réaliser cet exploit à domicile, puisque cette discipline sera présentée au Club de curling de Rosemère, là où évolue cette équipe.

Audrey Guévin-Lalonde, Anne Sergerie, Naomi Lacroix-Béland, Laurence Gagnon et Marie-Hélène Gingras-Chauvin jouent au curling depuis quatre ans et, depuis trois ans, elles évoluent au sein du circuit provincial.

De catégorie juvénile, elles occupent actuellement le troisième rang au classement du circuit. La formation des Laurentides vise donc l’objectif de faire partie des médaillés aux Jeux du Québec. Selon leur entraîneur, Luc Lalonde, cette compétition bisannuelle amène toujours son lot de surprises. «Nous voyons des équipes que nous ne rencontrons pas durant la saison. En général, on se démène bien», indique-t-il.

Depuis quelques jours, les filles s’entraînent de façon intensive en vue du mois de mars, un mois fort occupé. En effet, les Jeux du Québec seront suivis de la finale du circuit provincial, qui sera suivie de leur participation à un championnat international.

Championnat international de curling

En 2008, l’équipe d’Audrey Guévin-Lalonde a remporté le titre de championne provinciale en faisant preuve de caractère, puisque la formation avait terminé deuxième au classement général à la suite d’une contre-performance. «Elles ont remporté ça très jeunes. Elles étaient âgées d’à peine 13 ans. Elles vont jouer contre des filles de 17 et 18 ans», signale-t-il.

Cette victoire leur permet, cette année, de participer au Championnat des moins de 18 ans qui accueille des équipes du Canada, des États-Unis et du Japon, notamment. Cette compétition organisée par les clubs Optimiste de l’Ouest canadien aura lieu du 31 mars au 5 avril, à Régina. «Ça va être difficile. Nous allons remporter des victoires, mais de là à dire que nous allons gagner le tournoi… Nous visons une sixième ou septième place sur douze. Ça serait très satisfaisant compte tenu de l’âge et de l’expérience des filles», estime-t-il.

Pour se préparer à cette expérience, le Club de Rosemère a organisé, en novembre, un tournoi de niveau junior afin que les filles puissent se mesurer à des filles plus âgées. Elles ont terminé troisièmes. Après un début de tournoi difficile, elles ont perdu la demi-finale sur la dernière pierre du match pour remporter la finale de consolation.

En janvier dernier, au tournoi juvénile organisé également par le Club, l’équipe d’Audrey Guévin-Lalonde a remporté quatre des cinq matchs. Mais en perdant la demi-finale, elles n’ont pu faire mieux que de prendre le troisième rang.

Début de saison difficile

Après un début de saison difficile, le Club de Rosemère a remporté le tournoi de Montréal-Ouest et de Sorel-Tracy et a terminé deux fois troisième. «Les trois derniers tournois se sont bien passés», indique l’entraîneur.

Selon Lalonde, la force des filles est leur capacité à gérer la pression. «Lorsqu’un lancer important peut faire la différence, lors d’un match, elles sont capables de le réaliser. Aussi, elles sont très fortes techniquement. Elles maîtrisent bien la technique du lancer», souligne Luc Lalonde.

Aux Jeux du Québec, l’équipe masculine représentant les Laurentides provient du Club de curling Lachute.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top