- PUBLICITÉ -
Quatre en quatre pour le midget des Wildcats

(Photo Pierre Latour)

Quatre en quatre pour le midget des Wildcats

Football AAA

Le match a été âprement disputé, mais la formation midget des Wildcats a remporté un quatrième gain en autant de parties, cette fois par le pointage de 24-23, aux dépens des Warriors de Lasalle.

Les deux quart-arrières, Charles Aymeric-Alarie, avec deux passes de touché, et Alexis Viger, avec une autre, se sont partagés la tâche en attaque. Les Wildcats ont inscrit les premiers points grâce à une passe de 44 verges captée par Guillaume Charlebois. Lasalle a égalé la marque avant que le Wildcat Justin Melrose ne réussisse un botté de placement et que Pier-Olivier Crête-Poudrier ne marque un second touché. C’était 16-7 à la fin de la première demie.

Les Warriors ont mieux joué en seconde demie. Ils ont resserré la marque à 24-20. Avec deux minutes à faire, ils ont tenté et raté un placement qui leur a valu un point. Dans la dernière minute, les Wildcats ont dû accorder un touché de sûreté. C’était 24-23. Dans les dernières secondes, les Warriors auraient pu encore marquer, mais un sac du quart de la défensive des Wildcats a mis fin à leurs espoirs.

Bantam

Chez les représentants de la catégorie bantam, les hommes de Patrick Lesage ont savouré une brillante victoire de 53-6 contre les Cougars de Saint-Léonard. Kenjy Cloutier a marqué trois touchés. Les autres furent marqués par Frédéric Dumas, sur une passe de 30 verges, Andrew Polatos, David-Rémi Levert et Samuel Bernard. Il faut noter que ce dernier est quart-arrière depuis cinq ans et que c’est son premier touché à vie. Il est généreux et permet plutôt à ses coéquipiers d’inscrire les touchés.
«La défensive n’a accordé que cinq premiers jeux aux Cougars, durant tout le match. Il y a eu trois interceptions, dont une de Ricardo Oliva, une autre de Andrew Polatos et une de Enrique Biage, en plus de recouvrir deux échappées», a mentionné Patrick Lesage.

Peewee

Pour l’équipe peewee, c’est une autre victoire, une sixième en six matchs, alors que les Wildcats ont défait les Raiders de Chateauguay par la marque dévastatrice de 52-0. Pourtant, les Raiders venaient de remporter quatre gains consécutifs contre leurs adversaires.
«La profondeur de notre équipe est surprenante. Nos huit touchés ont été marqués par cinq joueurs offensifs différents. Il serait difficile de ne pas souligner encore une fois le travail de William Tremblay-Harnois, avec trois touchés, de Michael Piché-Ayotte, avec un touché et plusieurs longues courses, ainsi qu’Étienne Raby, au poste de quart-arrière», a analysé l’entraîneur Alain Gauvin.

Il a ajouté: «Défensivement, le travail de groupe est impeccable, mais nous devons souligner le travail, entre autres, de Samuel Brodrique, qui joue comme un vétéran au poste de secondeur intérieur.»

Moustique

La formation moustique des Wildcats, dirigée par Alexandre Pépin, a porté sa fiche à cinq victoires et une défaite grâce à un gain par blanchissage de 19-0, aux dépens de Chateauguay. «Nous avons très bien joué défensivement. En fait, non seulement, elle n’a rien accordé, mais notre brigade défensive a constamment bien positionné notre attaque sur le terrain», a indiqué l’entraîneur Pépin.

Le porteur de ballon Thomas Charron a inscrit deux touchés tandis que Frédéric Paquin-Charles a réussi le premier botté de placement de son équipe, cette saison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top