- PUBLICITÉ -
Plus de 500 adeptes de taekwondo à Sainte-Thérèse

(Photo Pierre Latour)

Plus de 500 adeptes de taekwondo à Sainte-Thérèse

Challenge provincial

Plus de 500 taekwondoïstes de partout au Québec se sont donnés rendez-vous, samedi dernier à la Polyvalente Sainte-Thérèse, dans le cadre du Challenge provincial de taekwondo.

Le taux de réponse a même surpris l’organisateur du tournoi, André Gaucher, également administrateur de l’Académie taekwondo de Sainte-Anne-des-Plaines. «Nous avons dû nous ajuster, car nous attendions plutôt 400 athlètes, raconte-t-il. Ça a été tout un succès. Toutes les provinces ont été représentées et je crois qu’il s’agit du plus gros tournoi organisé à ce niveau cette année.»

«C’est la première fois que nous recevions une compétition d’une telle envergure», ajoute celui qui s’est également réjoui de compter plus de 500 spectateurs dans les estrades.

De la ceinture jaune à la ceinture noire, dans les catégories sportif et élite, tous les niveaux étaient représentés samedi à Sainte-Thérèse. Parmi les karatékas en action, certains athlètes de moins de 13 ans, dans les niveaux ceinture verte et ceinture bleue, participaient à la Coupe jeunesse, après s’être qualifiés lors de leurs sélections régionales respectives. «Pour eux, c’était leurs Jeux du Québec. Nous devrions intégrer la Finale provinciale en 2013, mais d’ici là, il y aura toujours une Coupe jeunesse présentée chaque année», affirme M. Gaucher.

Des plastrons électroniques pour faire avancer le sport

Les athlètes en compétitions ont pu lutter avec des plastrons électroniques, qui aident à mieux juger les combats puisque cet équipement permet de mesurer l’impact du coup porté. C’est la deuxième année de suite que les participants de la Coupe Jeunesse bénéficiaient de ce type de plastron qui est maintenant la norme sur la scène mondiale. «Il y a eu tellement de controverses par le passé que l’introduction du plastron électronique est un bon avancement pour le sport», indique le président de la Fédération québécoise de taekwondo, Jean Faucher. C’est toutefois seulement la deuxième fois que nous utilisons les plastrons au niveau récréatif, précise-t-il. Ça fait une grande différence chez les jeunes et les entraîneurs qui n’ont plus de doutes puisque c’est jugé électroniquement.»

Avec 510 participants au Challenge provincial, c’est indéniable, le taekwondo est en forte progression au Québec. «Nous avons franchi le cap des 7000 membres se réjouit Jean Faucher. En voyant le sport aux Jeux olympiques et notre réintégration aux Jeux du Québec, ça aide beaucoup à l’évolution de notre sport.»

Même s’il y a toujours place à l’amélioration, comme le convient le président de la FQT, ce dernier était très satisfait de l’organisation de la journée de compétition. «Nous avons eu une belle compétition grâce à une bonne organisation. Il y avait de beaux plateaux de combats et beaucoup de spectateurs. C’était très agréable.»

Pour l’organisateur, ce fut une réussite sur toute la ligne. «C’était presque parfait. Et il faut aussi souligner nos commanditaires qui ont permis la tenue de l’évènement», a conclu André Gaucher, qui compte bien renouveler l’expérience à Sainte-Thérèse l’an prochain. «Lanaudière ne pourra être de nouveau l’hôte d’une telle compétition, puisqu’il faut favoriser le roulement des régions, mais rien n’empêche les Laurentides de la présenter.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top