- PUBLICITÉ -
Plus de 375 participants

Photo Yves Déry

Plus de 375 participants

Triathlon Académie Sainte-Thérèse–Ville de Blainville

Ce sont 375 participants, en solo ou en équipe, au sein des volets compétitif ou d’initiation, qui ont pris l’un ou l’autre des 305 départs donnés à l’occasion de la première édition du Triathlon organisé de concert par l’Académie Sainte-Thérèse et la Ville de Blainville, le dimanche 29 mai, au Centre récréoaquatique de la rue Marie-Chapleau et dans les artères environnantes.

«Tout s’est bien déroulé dans l’ensemble. Il n’y a eu qu’une petite pluie en matinée et la température est restée juste assez fraîche pour ne pas rendre la tâche trop difficile aux coureurs», a indiqué l’une des bénévoles et organisatrice de l’évènement, Caroline Lepage.

«Il faudra cependant apporter quelques ajustements l’an prochain concernant les catégories d’initiation. Ça s’est avéré une très belle expérience, mais nous avons été étonnés et pris de court par la présence de personnes qui n’avaient absolument aucune idée de ce que pouvait être le triathlon», d’expliquer Mme Lepage.

Par exemple, certains nouveaux triathloniens ne connaissaient pas les règlements et l’ordre d’exécution des disciplines associées, soit la course à pied, le vélo et la natation.

«Quelques parents étaient aussi nerveux pour leurs enfants en apprenant qu’ils devaient nager à la piscine. C’est normal lorsqu’on se retrouve devant l’inconnu. Heureusement, quelques bénévoles qui s’y connaissaient bien en la matière ont rassuré les participants et leurs parents et tout est rentré dans l’ordre», commente Caroline Lepage.

Pour mieux roder les éditions futures, les organisateurs s’assureront donc de fournir un meilleur encadrement aux non-initiés.

Selon Caroline Lepage, le volet initiation est primordial aux yeux des organisateurs puisqu’il permet au triathlon de gagner des adeptes et de changer la perception des gens qui croient que ce sport d’épreuves combinées ne peut être pratiqué que par des athlètes de très haut niveau (comme ceux prenant part à des courses extrêmes tel l’Ironman).

Sans égard aux résultats au chronomètre ou qu’ils soient venus en tant que compétiteurs officiels ou comme débutants, tous les triathloniens ont reçu une médaille pour leur participation dès le fil d’arrivée franchi. «Il fallait voir le sourire des jeunes décorés de leur récompense autour du cou», affirme à ce sujet Mme Lepage.

À noter que de nombreux membres du personnel de l’Académie Sainte-Thérèse ont prêché par l’exemple lors du Triathlon en formant des équipes pour y participer. «C’est fabuleux parce que le club de triathlon existe depuis cinq ans et les dirigeants, de même que les employés de l’établissement scolaire, ont été en mesure de vivre au plus haut degré les effets positifs de ce que le club apporte», a conclu Caroline Lepage.

Outre les 375 triathloniens, une centaine de bénévoles ont supervisé le déroulement de l’évènement tout au long du circuit. Parmi ces chevilles ouvrières se trouvaient une vingtaine d’élèves d’origine étrangère et issus d’une école de Montréal, à qui l’on a voulu faire connaître l’expérience d’un engagement comme volontaire à l’extérieur de leur environnement habituel.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top