- PUBLICITÉ -

Place aux choses sérieuses!

L’été tire tranquillement à sa fin, ce qui signifie que la saison de l’Armada recommencera sous peu. Notre camp des recrues s’est terminé la fin de semaine dernière, les vétérans sont arrivés au camp d’entraînement en début de semaine, et déjà dimanche, notre équipe sera formée.

Le camp des recrues

Considérant le fait que la majorité de ces recrues n’avaient pas pu jouer de manière compétitive depuis plus ou moins un an, les gars sont arrivés prêts et savaient, dors-et-déjà, le genre d’équipe que nous souhaitions mettre sur la glace et le genre de joueur qu’on recherchait. Tout le monde avait fait ses devoirs. Nous voulons être plus physiques cette année, on veut être plus difficiles à affronter, on veut faire peur aux autres équipes.

Toutefois, nous avons dû retrancher certains joueurs. C’est toujours aussi difficile, nous sommes toujours déçus de laisser partir des joueurs qui ont travaillé fort. Ce n’est pas l’aspect le plus facile du métier d’entraîneur, mais ça fait partie du boulot. Chaque année il faut passer par là. Néanmoins, on essaye toujours de garder ça positif, malgré les circonstances. Le but, dans le camp des recrues, c’est d’acquérir de l’expérience, et parfois, les joueurs retranchés ont besoin de retourner à un niveau inférieur pour continuer à bien se développer. Ça fait partie du processus et en fin de compte ce sera bénéfique pour eux. Parfois, ce n’est juste pas la bonne année ou le bon moment. On leur dit ce qu’ils doivent améliorer pour revenir meilleurs la saison prochaine. Dans le contexte, notre but est de les épauler, de leur donner de la rétroaction et de leur donner le plus de clés possible pour pouvoir s’améliorer et rebondir.

Une semaine déterminante

Le premier week-end avec les vétérans s’est super bien déroulé. Dans l’Armada, tous nos joueurs ont un petit quelque chose de spécial. Tout le monde cadre dans  l’identité qu’on essaye de définir. Ce sont toutes de bonnes personnes, qui ont de bonnes valeurs et ça a été un vrai bonheur de les retrouver sur la glace. Les vétérans sont devenus d’excellents ambassadeurs pour notre programme et notre organisation au fil des années. Lorsque tes vétérans montrent l’exemple, ça veut dire qu’on a fait un bon travail en amont, lorsqu’ils étaient des recrues et c’est extrêmement bénéfique pour le futur.

On amorce la dernière étape avec un deux en deux contre le Phoenix de Sherbrooke. Ensuite, on joue un troisième match samedi contre les Huskies de Rouyn-Noranda et on finalise notre équipe dimanche. On est en mode évaluation pour prendre de bonnes décisions pour l’équipe, mais aussi pour que les jeunes puissent bien poursuivre leur progression.

Tout le monde sent l’engouement autour du début de saison, tout le monde commence à voir la lumière au bout du tunnel. On n’est pas encore sorti du bois, mais de voir les partisans, les familles, les parents et les amis dans les estrades c’est plaisant pour tout le monde. Ça donne très certainement une source de motivation supplémentaire aux joueurs.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top