- PUBLICITÉ -
Phil Shaw continue d’émerveiller la planète ski

Phil, en Italie, fier de sa course.

Phil Shaw et sa conjointe Annie Gauthier parcourent le monde à la recherche des meilleures pistes de ski de fond.

98

Phil Shaw continue d’émerveiller la planète ski

Il nous révèle ses meilleurs «spots» pour skier

Le skieur de fond de renommée internationale Phil Shaw et sa conjointe Annie Gauthier, tous deux résidants de Rosemère, reviennent d’un voyage sportif en Europe, en Italie et en France, où ils ont participé à des compétitions d’envergure.

Le 1er février, le couple était en Italie où Phil, 53 ans, a pris le départ de la Course de ski de fond international Dobbiaco-Cortina, une petite balade de 42 km (classique) qu’il aura finalement complétée en 2 heures 6 minutes. Fier de son 102 rang, sur près de 3 000 compétiteurs, Phil a apprécié le parcours.

«J’ai fait une bonne course de ski de fond malgré la cassure de mon bâton et la chute de ma bouteille d’eau! J’ai réussi à “single poler” les derniers kilomètres jusqu’à l’arrivée à Cortina» , a-t-il mentionné.

Le lendemain, en style patin, Phil et Annie se sont attaqués aux 32 km de la Toblach-Cortina, une piste qui passe à travers deux villes italiennes. Le skieur de Rosemère était bien heureux de sa 98 position sur près de 700 coureurs.

«J’ai bien géré ma course en poussant à fond pour la montée de 20 kilomètres et savouré la descente de 12 kilomètres à pleine vitesse! 98 sur 700 coureurs, et ce, avec une course de 42 km la veille!»

Quant à Annie, une enseignante en danse contemporaine qui ne pratique le ski de fond que depuis cinq ans, elle a complété sa course dans un meilleur temps que celui estimé.

«La glisse de ses skis était aussi belle que la vue sur les Dolomites!» , a dit Phil Shaw.

«Le ski est vraiment le meilleur complément pour garder la forme en tant que danseuse» , d’ajouter sa conjointe.

Le week-end suivant, soit celui du 8 février, les deux skieurs se sont rendus en France, où Phil devait participer à la Transjurassienne, une course de 68 km, mais, en raison du manque de neige, l’événement a été annulé. Phil et Annie ont donc profité de leur séjour pour visiter le centre de ski de fond La Vattay, où l’on retrouve 140 kilomètres de sentiers.

Ses endroits de prédilection

Phil Shaw s’entraîne à longueur d’année en vue de sa participation à des courses sur de longues distances. L’été, c’est à roulettes, dans les rues de Rosemère notamment, qu’il s’exerce. (On l’aperçoit aussi dans les rues, l’hiver, déguisé en père Noël). Lorsqu’arrive la saison blanche, il troque ses roues pour de vrais skis et parcoure des kilomètres et des kilomètres à ski de fond, et ce, un peu partout dans les Laurentides et ailleurs au Québec. Préfère-t-il un endroit en particulier? Nous lui avons posé la question.

«Le Circuit TransTerrebonne est de loin la plus belle piste de ski de fond de la région pour moi. Elle est tracée pour le skate et le classique, les deux techniques, et, en plus, c’est gratuit autant pour skier que pour le stationnement» , a indiqué Phil Shaw avant de parler d’autres pistes.

«Le Club de golf de Rosemère est un autre endroit que j’aime bien. C’est magnifique parce que c’est proche, mais, le seul reproche que j’ai à faire, c’est que la surface n’est pas assez dure. Je n’y vais donc pas souvent, car mes bâtons renfoncent trop! Pour des débutants, c’est toutefois l’idéal.»

Phil Shaw a déjà repris l’entraînement en vue de sa participation à la Gatineau Loppet, le plus grand événement international de ski de fond au Canada.

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top