- PUBLICITÉ -
Pascal Fleury s’associe au Collège Boisbriand

Pascal Fleury S’associe Au Collège Boisbriand

Pascal Fleury s’associe au Collège Boisbriand

Seul Québécois à avoir fait partie des Harlem Globetrotters

Dès la rentrée scolaire, Pascal Fleury sera chargé de mettre en place un programme de basketball au Collège Boisbriand, en plus d’y enseigner l’anglais. Les élèves l’ignorent peut-être encore, mais ils auront ainsi la chance de côtoyer un athlète de grande envergure.

Dès la rentrée scolaire 2018, Pascal Fleury sera chargé de mettre en place un programme de basketball au Collège Boisbriand, en plus d’y enseigner l’anglais. Les élèves l’ignorent peut-être encore, mais ils auront ainsi la chance de côtoyer un athlète de grande envergure.

Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Pascal Fleury réside à Lorraine depuis une dizaine d’années. Du haut de ses sept pieds et deux pouces, il a connu une carrière prolifique comme joueur de basketball, étant notamment le premier et seul Québécois à avoir endossé le mythique uniforme des Harlem Globetrotters. C’était en 1995-1996. Il avait alors eu la chance de partir en tournée mondiale avec cette formation et de visiter pas moins de 18 pays. Il avait aussi eu l’opportunité, à cette époque, de serrer la main de Nelson Mandela, un moment qui fut d’ailleurs immortalisé sur pellicule. Cette photographie s’était ensuite retrouvée en première page du USA Today.

- Publicité -

Une carrière bien remplie

Au début des années 90, fraîchement diplômé du Collège Dawson, Pascal Fleury a décroché une bourse universitaire de la réputée école de Georgetown, située à Washington DC, d’où il a obtenu son baccalauréat en psychologie en 1995, en plus d’y pratiquer le basketball.

Au nombre des faits marquants de sa carrière, outre les Harlem Globetrotters, il peut aussi se targuer d’avoir fait partie, de 1995 à 1999, de l’équipe nationale du Canada. Il partageait alors le court avec Steve Nash, joueur canadien dont la réputation n’est plus à faire. Pascal a également joué professionnellement en France de 1999 à 2005 avant de prendre sa retraite définitive dans l’uniforme des Matrix de Montréal, en 2007.

Malgré les nombreux exploits qu’il a réalisés, des faits d’armes que peu ou pas de Québécois peuvent se vanter d’avoir accomplis avant lui, Pascal Fleury demeure humble lorsqu’il est question de sa carrière, préférant se concentrer sur l’avenir.

«Pour moi, c’est du passé! C’est quand même arrivé au siècle dernier tout ça! Les élèves dont je serai responsable au Collège Boisbriand n’étaient même pas encore nés!»

Un rêve qui se réalise

Pour Pascal Fleury, que le Collège Boisbriand lui offre ainsi la possibilité de nourrir ses deux passions, soit le basketball et l’enseignement, est ce qui importe réellement.

«J’entreprendrai en septembre ma 13e année d’enseignement. J’ai toujours rêvé de monter mon école de basketball. En m’associant avec le Collège Boisbriand, je vais pouvoir faire les deux et j’en suis très heureux!»

Au Collège Boisbriand, une institution d’enseignement privée, les élèves bénéficient d’une période d’éducation physique par jour. Ceux et celles qui auront choisi le basketball comme sport seront donc confiés aux bons soins de Pascal Fleury, et ce, qu’ils soient débutants ou des basketteurs d’expérience.

Mais une chose est certaine, qu’ils soient au début de leur apprentissage ou non, les élèves qui passeront entre ces mains en ressortiront de meilleurs hommes.

«Mon but est de les faire grandir en tant qu’hommes. Bien sûr, si j’en mène un ou deux vers l’élite, ce sera la cerise sur le sundae, mais l’objectif premier est d’avoir un impact dans leur vie» , de conclure Pascal Fleury qui, en plus de ses tâches au Collège Boisbriand, continuera d’organiser des camps de basketball et ses différentes ligues. Il poursuivra également la gestion des cinq équipes élites du Révolution des Laurentides qui évoluent au basketball civil.

Pour en apprendre davantage à son sujet, il suffit de visiter le [http://toutensport.com].

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top