- PUBLICITÉ -
Olympiques spéciaux: Rachel Bleau participera à sa première compétition internationale

La fondeuse Rachel Bleau participera aux prochains Jeux mondiaux d’hiver 2013 d’Olympiques spéciaux.

Olympiques spéciaux: Rachel Bleau participera à sa première compétition internationale

C’est l’été, il fait chaud, mais les athlètes de sport d’hiver ne font pas relâche à l’entraînement pour autant. La fondeuse Rachel Bleau a appris, il y a déjà quelques semaines, qu’elle participera aux prochains Jeux mondiaux d’hiver 2013 d’Olympiques spéciaux. Ce sera sa première compétition d’envergure internationale, laquelle se tiendra à PyeongChang, en Corée du Sud, du 29 janvier au 5 février prochains.

La Térésienne fera ainsi partie des 141 athlètes, entraîneurs et du personnel de mission qui représenteront le pays. «Je suis contente et un peu surprise. J’avais confiance, car j’y ai mis beaucoup d’efforts. C’était ma première chance de pouvoir être sélectionnée. Des chances comme ça, ça ne passe pas souvent», indique-t-elle.

Rachel Bleau a été sélectionnée en fonction de ses performances aux derniers Jeux nationaux d’hiver d’Olympiques spéciaux Canada, tenus en février 2012, en Alberta. Elle avait alors décroché trois médailles: deux rondelles dorées en cross-country 500 m et une d’argent en cross-country 100 m.

Comme tous les athlètes sélectionnés, la skieuse de fond s’est engagée à suivre un programme d’entraînement hebdomadaire rigoureux et à participer à tous les volets du programme de conditionnement et d’entraînement, c’est-à-dire l’entraînement physique et mental, le maintien d’un mode de vie sain et la participation à toutes les activités de l’équipe, incluant les séances d’entraînement spécifique à son sport. «Je fais tous les exercices demandés. Je prends ça très au sérieux», soutient celle qui est entraînée par Gregory McKenna.

Elle s’entraîne alors à raison d’une à deux heures quotidiennement, sept jours sur sept. Pendant la canicule de juin, elle se levait tôt le matin pour pouvoir effectuer son entraînement. «J’ai une chance de médaille, mais je ne veux pas me mettre de pression. J’aimerais ça, mais j’essaie de ne pas trop y penser. Déjà, juste d’aller en Corée du Sud, c’est beaucoup. Je vais faire de mon mieux», soutient-elle.

Depuis sa tendre enfance, Rachel Bleau rêve de participer aux Olympiques. «Ça fait 10 ans que je fais du ski de fond de compétition. Je récolte les fruits de mes efforts, estime celle qui a fêté ses 40 ans le 22 juin dernier. C’est un beau cadeau pour mes 40 ans. Je pense que je vais le prendre.»

Durant les huit jours de compétition, 3 200 athlètes de 120 pays concourront dans sept sports d’hiver. Les Canadiens concourront dans six sports, soit en ski alpin, ski de fond, patinage artistique, raquette, patinage de vitesse et hockey intérieur.

Les athlètes auront accès, avant et durant les Jeux, à un vaste réseau de ressources composé des membres du personnel de mission, des entraîneurs, du médecin de l’équipe, d’un spécialiste en préparation mentale, d’un instructeur de conditionnement physique, de nutritionnistes et de conférenciers motivateurs.

Rappelons que l’organisme national Olympiques spéciaux Canada œuvre depuis plus de 40 ans auprès des enfants, adolescents et adultes vivant avec une déficience intellectuelle.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top