- PUBLICITÉ -
Olivier reçoit une bourse des mains de Georges St-Pierre

Crédit photo: Samuel Langlois - Olivier Desrosiers a pu échanger (et s’amuser) avec Georges St-Pierre.

Georges St-Pierre et le Rosemèrois Olivier Desrosiers (escrime).

Les sept récipiendaires ont pu prendre une photo avec le champion du monde Georges St-Pierre.

Olivier reçoit une bourse des mains de Georges St-Pierre

Le Rosemèrois montre d’excellents résultats scolaires

Olivier Desrosiers, un athlète de Rosemère pratiquant l’escrime, a reçu dernièrement une bourse d’Excellence académique dans le but de souligner ses efforts et sa persévérance. Six autres jeunes de la province ont été récompensés par la Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) et la Fondation Georges St-Pierre (FGSP), lors d’une rencontre se tenant au dojo de l’Institut national du sport du Québec, au Stade olympique de Montréal.

Les athlètes ont ainsi pu mettre la main sur leur bourse totalisant 2 000 $ des mains de Georges St-Pierre, en plus de pouvoir échanger quelques mouvements et prises de combat avec ce monument des arts martiaux mixtes et ancien double champion de l’UFC.

«Le Programme de bourses de la Fondation GSP me tient à cœur, car les athlètes doivent poursuivre leurs études afin de bien préparer leur transition de carrière, de partager ce dernier, dans un communiqué de presse acheminé à votre hebdomadaire. J’adhère donc pleinement aux valeurs et à la mission de FAEQ. Chaque année, c’est avec beaucoup de plaisir que je rencontre en personne des jeunes talents forts prometteurs pour leur remettre une bourse et découvrir leurs parcours académique et sportif.»

De son côté, le président de la FAEQ, Claude Chagnon, n’avait que de bons mots pour Georges et sa fondation: «C’est la septième année que Georges St-Pierre place en chacun des étudiants-athlètes qu’il soutient sa confiance. C’est très significatif pour eux qu’un combattant qui jouit d’une notoriété internationale s’implique dans leur cheminement et leur remette une bourse de 2 000 $. En plus, l’authenticité de Georges St-Pierre séduit non seulement les récipiendaires, mais notre Fondation également!»

Notons que la Fondation GSP appuie annuellement des étudiants-athlètes pratiquant une discipline que Georges St-Pierre intégrait dans sa préparation, soit la boxe, l’escrime, la gymnastique artistique, le judo, le karaté, la lutte olympique et le taekwondo.

En ce sens, c’est cinq bourses d’Excellence académique qui ont été remises à des étudiants affichant des résultats d’une moyenne de 80 % et plus. Deux autres montants visent le soutien à la réussite académique et sportive, favorisant «la conciliation des études et du sport de haut niveau» .

Un sabreur prometteur

L’étudiant en 4e secondaire au programme sport élite de l’Académie Sainte-Thérèse n’est âgé que de 15 ans, mais il a devant lui un avenir très prometteur. Il est médaillé d’argent à la Coupe nord-américaine de Kansas City et a terminé 7e à celle de Milwaukee.

On dit de lui qu’il possède une excellence technique et un jeu très complet malgré son jeune âge.

«Rigoureux, tant à l’entraînement qu’en compétition, il souhaite améliorer la gestion de son stress et le contrôle de l’espace-temps dans sa technique» , mentionne-t-on à propos du jeune Rosemèrois.

Il vise ainsi le carré d’as aux Championnats panaméricains juniors et les huitièmes de finale aux Championnats du monde juniors chez les cadets.

Le sabreur qui désire un jour se classer parmi les 16 meilleurs au monde devrait poursuivre ses études dans le monde de la finance.

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top