- PUBLICITÉ -
«Nos joueurs doivent en profiter au maximum» —Éric Marier

(Photo Yves Déry)

«Nos joueurs doivent en profiter au maximum» —Éric Marier

Les vétérans Trudeau, Raymond et Dupuis au Bol d’or

Pour assister au lancement des activités du Bol d’or qui réunissent à Sherbrooke, au cours du présent weekend, les meilleures équipes secondaires et collégiales du Québec en 2009, la Fédération québécoise du sport étudiant a pris soin d’inviter quelques représentants des équipes finalistes à la prestigieuse salle John-Molson, du quartier général de la célèbre brasserie montréalaise, en présence de la ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne.

L’entraîneur-chef des Nordiques, Éric Marier, avait amené avec lui quelques joueurs de dernière année revêtant fièrement leur uniforme de travail bleu et blanc. Ce sont Mathieu Trudeau, François Raymond, Alexandre Dupuis, Frédéric Rochon et David Levell. Le Bol d’or de dimanche joué contre les Titans du collège Limoilou représente leur dernier match au sein des Nordiques.
«Ces gars-là ont bûché toute l’année. Mathieu, François et Alexandre sont avec nous depuis trois ans. On a dit à nos joueurs de profiter au maximum de ce qui leur arrive. Une rencontre comme aujourd’hui fait partie de nos réunions de préparation mentale en vue du Bol d’or», a mentionné Éric Marier au représentant du Nord Info dès son arrivée à la salle John-Molson.

Ce dernier a ajouté: «Nous avons fait l’analyse du jeu de Limoilou. Ça va être un gros défi. Ils ont trois bons porteurs de ballon et une excellente défensive. Nous devrons jouer avec beaucoup de discipline. Le mot d’ordre à nos joueurs sera d’éviter les pénalités. C’est l’équipe qui va commettre le moins d’erreurs qui va l’emporter.»

Tout comme les Nordiques, les Titans ont connu une saison parfaite de dix victoires, incluant les séries éliminatoires. En huit matchs réguliers, ils ont inscrit 356 points contre 51 points accordés. À titre comparatif, les Nordiques ont marqué presque 100 points de moins, soit 257, tout en accordant 89 points aux adversaires.

Présent au lancement, l’entraîneur-chef des Titans, Dave Parent a mentionné: «Nous avons une équipe bien balancée, avec seulement huit finissants sur 52 joueurs. Nos gars sont entrés dans un concept d’équipe. Les joueurs de Lionel-Groulx sont plus gros physiquement que les nôtres. Leurs lignes défensive et offensive sont très imposantes. Ça va être un bon match parce qu’aucune des deux équipes n’a encore perdu cette saison.»

Pour Mathieu Trudeau, qui domine la ligue en défensive, avec 70 plaqués et six sacs du quart, c’est l’attitude et la confiance des joueurs qui font une différence. «Il y a trois ans, nous n’avions pas d’expérience du football collégial. Cette année, nous avons accueilli des gars en provenance du AAA comme David Levell, Vincent Zucco et Jérémie Staines-Provencher, qui nous ont permis de faire de nombreux points. Nous serons prêts pour le match du Bol d’or.»

En passant, Mathieu Trudeau est courtisé fortement par l’Université de Montréal et l’Université Laval pour l’an prochain. «Mon rêve, c’était de jouer au football universitaire. J’aurai un choix à faire après le Bol d’or. Merci aux Nordiques.»

Le quart-arrière François Raymond a été choisi le joueur offensif de la semaine par la ligue, grâce à ses 12 passes complétées, dont deux passes pour des touchés, lors de la victoire des siens, en demi-finale, contre Valleyfield.

Le match du Bol d’or entre les Titans et les Nordiques, a lieu ce dimanche, à 13 h, au parc Sylvie-Daigle, de Sherbrooke.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top