- PUBLICITÉ -
Nordiques recherchent confiance

(Photo Yves Déry)

Nordiques recherchent confiance

Hockey collégial masculin

La confiance est ébranlée dans la chambre des joueurs des Nordiques.

Les hommes de l’entraîneur Benoit Bohémier ont subi une quatrième défaite de suite, samedi dernier, dans un revers de 5-2 contre Saint-Laurent. Après 10 matchs, les hockeyeurs de Lionel-Groulx ferment le classement sur les huit équipes en compétition.

«C’est difficile, glisse Bohémier. Nous ne pouvons pas être au plus bas au niveau de la confiance et nous manquons de caractère.»

Pourtant, dans ces quatre derniers matchs, trois fois les Nordiques détenaient une avance de deux buts avant que tout s’écroule. «Nous ne sommes pas capables de la garder. On joue bien pendant les quarante premières minutes, mais quand la pression arrive, nous avons de la difficulté à la gérer», poursuit Bohémier.

C’est notamment ce qui est arrivé contre Saint-Laurent, samedi, puisque les Nordiques menaient 1-0 après la première période. «Nous avions un bon rythme et une bonne vitesse. Je crois que nos adversaires nous respectent en début de chaque match, mais ils savent que nous avons la confiance fragile», résume l’entraîneur.

Lionel-Groulx était toujours dans le match en deuxième période, avec une avance de 2-1, mais Saint-Laurent a pris avantage des quatre dernières minutes pour mettre le pointage à 3-2 en leur faveur. «C’était comme si c’était trop. Ça a mis 100 livres de poids sur les épaules des joueurs et nous n’étions plus capables de patiner en troisième période, même s’il n’y avait alors qu’un but d’écart», raconte Bohémier.

Des séances vidéo sur les bons coups, des rencontres individuelles, tout est mis en œuvre pour que le vent tourne. «Nous essayons de travailler sur la confiance et de rester positifs, mais comme nous disons aux gars, pour retrouver la confiance, il faut commencer à gagner des matchs», souligne l’entraîneur-chef.

Benoit Bohémier a souligné le travail de ses gardiens de but Philip Boivin et Simon-Pierre Chamberland qui effectuent du bon travail devant le filet térésien. «Ça a été plus difficile pour eux en début de saison, mais depuis deux rencontres, ils nous permettent de gagner des matchs. Je suis quand même content de leur travail», dit-il.

Encore 25 matchs à jouer

Rien n’est pas encore perdu et tout est à faire pour les Nordiques, qui ne sont qu’au premier tiers de leur saison. « C’est sûr que ça déboule assez vite, mais il ne faut pas voir tous les 25 matchs en même temps. Il faut y aller par tranches, un ou deux matchs à la fois», ajoute-t-il.

Bohémier n’est pas encore trop inquiet. «Nous allons arrêter d’être malchanceux; ça devrait virer de bord. Nous allons nous en sortir ensemble, les 22 joueurs et l’équipe d’entraîneurs.»

Deux rencontres sont au programme ce week-end. Lionel-Groulx affrontait les joueurs de Sorel-Tracy. vendredi soir, puis accueille ceux d’André-Laurendeau, samedi. «Les deux points importants, c’est contre Sorel-Tracy. C’est un beau défi, car c’est une équipe robuste, alors il faudra être rapides et gagner nos batailles sur le bord des bandes.»

Contre André-Laurendeau, il s’agira du premier match entre les deux formations cette saison. «Les deux équipes ne se connaissent pas alors ça ira à la première équipe qui va imposer son rythme», prévoit l’entraîneur.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top