- PUBLICITÉ -
Mikaël-Calgary-FIS-2018

Crédit photo Dave Holland – L’Australienne Britteny Cox, chez les dames, et le Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury, chez les hommes, sont les médaillés d’or de cette épreuve disputée à Calgary.

Mikaël Kingsbury toujours invaincu cette saison

Vainqueur en sol albertain six années de suite, mais écarté de la première marche du podium l’an dernier, lui qui avait alors terminé deuxième, le Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury a renoué avec la victoire à Calgary, signant, samedi, un 11e triomphe consécutif sur le circuit de la Coupe du monde de ski de bosses de la Fédération internationale de ski (FIS), et un quatrième au cours de la présente saison.

Toujours invaincu avant de se présenter à Calgary, le skieur de Deux-Montagnes a poursuivi sa domination avec cette 46e victoire en carrière. Cette fois, le «king des bosses» a complété sa descente en super finale avec 89,55 points, son plus haut pointage de la présente saison. Il a devancé le Kazakh Dmitriy Reikherd (86,43 points) et l’Australien Matt Graham (83,23 points).

«Aujourd’hui, c’était vraiment excitant toute la journée. Matt et Dmitriy ont inscrit des pointages que je n’aurais pas pensé devoir battre, ils m’ont mis beaucoup de pression et ils m’ont poussé à sortir le meilleur de moi-même. Encore une fois, j’ai été en mesure de faire ma meilleure descente en super finale», a commenté Mikaël Kingsbury qui, avec cette quatrième victoire de suite pour amorcer la saison, répète un exploit réalisé en 2012.

Mikaël en «super confiance»

Cette nouvelle médaille d’or en Coupe du monde augure bien pour Kingsbury en vue des Jeux olympiques d’hiver qui seront disputés en Corée du Sud, au mois de février prochain, plus précisément le 9 février pour les qualifications et le 12 février pour la finale. D’ici là, Mikaël Kingsbury aura l’occasion de disputer trois autres épreuves pour peaufiner sa préparation.

«Tout va bien dans ma préparation et l’ambiance avec mes entraîneurs et mes coéquipiers va aussi très bien, donc je me sens super en confiance et dans la bonne voie pour les Jeux olympiques», a indiqué le skieur de Deux-Montagnes à l’agence Sportcom.

Kingsbury et les autres bosseurs de l’équipe canadienne se dirigeront maintenant à Deer Valley, aux États-Unis, pour un programme double qui sera disputé les 10 et 11 janvier, puis seront de retour, en sol canadien, à Tremblant, au Québec. Ce dernier rendez-vous avant les Jeux olympiques aura lieu le 20 janvier.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top