- PUBLICITÉ -
Melançon troisième… pour la troisième fois!

«L’objectif est atteint, car je voulais gagner une médaille, alors je suis très satisfaite, mais j’aurais quand même préféré améliorer mon sort», affirme la judoka.

Melançon troisième… pour la troisième fois!

Judo

La judoka Joliane Melançon est montée sur la troisième marche du podium des Championnats panaméricains qui se sont tenus à Guadalajara, au Mexique. C’est la troisième fois en trois ans que la Blainvilloise revient de cette compétition avec la médaille de bronze dans ses bagages.

«L’objectif est atteint, car je voulais gagner une médaille, alors je suis très satisfaite, mais j’aurais quand même préféré améliorer mon sort», affirme la judoka.

Melançon n’a pas été très choyée dans le tirage au sort, faisant face à de rudes adversaires dès le début de la compétition. Elle s’est d’abord facilement imposée face à une Chilienne avant de s’avouer vaincue en quart de finale, par ippon, devant la Brésilienne Rafaela Silva. «J’aurais aimé lui livrer une meilleure bataille, regrette Melançon. À l’entraînement, ça va mieux que ça.»

C’est la seule défaite de la judoka à cette compétition puisque cette dernière s’est bien reprise au repêchage, éliminant d’abord l’Argentine Melissa Rodriguez. Elle a ensuite gagné sa place sur la troisième marche du podium en défaisant rapidement l’Équatorienne Diana Villavicencio. «On s’est retrouvées deux fois au sol et la première fois, j’avais vu qu’elle avait une faiblesse à ce niveau. Dès que j’ai pu la remettre dans cette situation, j’ai sauté sur l’occasion

L’athlète, qui a eu 25 ans le 22 mars dernier, était passablement nerveuse avant d’aborder les Championnats panaméricains, dernière compétition de la saison, mais qui avait son importance. De précieux points étaient à l’enjeu pour le processus de qualification olympique en vue des Jeux de Londres en 2012.

«C’était une compétition déterminante pour la saison, alors j’étais stressée, mais maintenant, la première année de la sélection olympique est terminée et je suis contente que ce soit fini», indique Melançon, satisfaite de sa saison.

«J’aurais aimé gagner une médaille en Coupe du monde, mais je termine là où je voulais être. Ma médaille, finalement, c’est ma cinquième place au Grand Prix de Paris, ce qui était inattendu», ajoute celle qui pointe actuellement au 17e rang mondial.

En mai 2012, les 14 meilleures athlètes de sa catégorie obtiendront leur laissez-passer en vue des Jeux de Londres. Pour la saison 2010-2011, les cinq meilleurs résultats de chaque judoka ont été comptabilisés et seront ajoutés à ceux de 2011-2012.

Boursière de la FAEQ

Un beau cadeau attendait Melançon à son retour du Mexique. Mercredi dernier, la Fédération de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) lui a remis une bourse de 2 500 $, grâce au programme Les Bourses Banque Nationale. «J’ai été vraiment surprise, souligne la judoka. Ça faisait longtemps que j’avais rempli mon dossier de candidature.»

La bourse tombe toutefois bien à point, puisque la Blainvilloise amorce sans doute la plus importante campagne de sa carrière. «Avec l’année qui s’en vient, je vais faire beaucoup de compétitions et elles ne seront pas toutes payées par la Fédération, alors ce sera un bon coup de pouce.»

Après une semaine un peu plus loin des tatamis, Melançon est déjà de retour à l’entraînement en vue d’amorcer la nouvelle saison dont le coup d’envoi est prévu en fin mai, lorsque se mettront en branle les Championnats canadiens, qui seront suivis du Grand Prix de Moscou.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top