- PUBLICITÉ -
Lionel-Groulx récolte un point à Saint-Laurent

L'attaquant Zackary Beaudoin

Lionel-Groulx récolte un point à Saint-Laurent

Lionel-Groulx récolte un point à Saint‑Laurent

Les Nordiques du collège Lionel-Groulx ont joué deux bonnes périodes, vendredi, à l'aréna Ronald-Caron de Ville Saint‑Laurent.

Mais les jeunes joueurs de Mathieu Chouinard ont appris à la dure, face aux Patriotes, qu’une joute de hockey complète dure 20 minutes de plus. Résultat: le Collège Saint-Laurent a mis la main sur deux précieux points au classement, avec une victoire de 4‑3, en tirs de barrage.

«C’est quand même un gros point sur la route, a commenté l’entraîneur‑chef Mathieu Chouinard. Mais la façon de faire des Nordiques n’est pas encore implantée dans la tête de notre jeune équipe. Il y a encore de l’apprentissage à faire.»

Plusieurs recrues

Avec douze joueurs âgés de 17 ans, Lionel-Groulx n’en possède qu’un seul de moins que l’équipe la plus jeune de la Ligue collégiale RSEQ. Mais la jeunesse apporte aussi son lot de bons éléments au sein d’une équipe. À preuve, le trio formé de Zackary Beaudoin, Félix Desjardins et William Blanchard revendique 23 points, depuis le début de la saison.

«Zackary et Félix jouaient déjà sur la même ligne avec les Vikings, l’an dernier. J’ai décidé de les réunir de nouveau et avec William, ils forment tout un trio. Je peux dire que c’est mon trio numéro 2, après celui de Bouillon, Durette et Vézina», a mentionné Chouinard.

Le film du match

Saint-Laurent a d’abord pris les devants 2‑0, en première période, sur les buts de Guillaume Archambault et Maxime Morissette, le premier en avantage numérique. Juste avant la fin de l’engagement, Marc-Antoine Bouillon a inscrit le premier filet des Nordiques, aidé de Chiasson et Durette.

Zackary Beaudoin a créé l’égalité 2‑2 en début de période médiane, complétant le travail de William Blanchard et Félix Desjardins. Christophe Archambault a cependant redonné les devants aux Patriotes, un peu plus de trois minutes plus tard, chassant le gardien térésien Charles-Antoine Garneau de la rencontre. «Garneau a accordé deux buts qu’il aurait pu arrêter, a expliqué Mathieu Chouinard. Mais surtout, je voulais changer le rythme du match et ç’a fonctionné.»

En avantage numérique, Samuel Paquin a enfilé son premier but de la campagne, pour créer de nouveau l’égalité, à 3:31. Des mentions d’aide ont été accordées à Durette et Vézina. Aucun but n’a été marqué en troisième période, malgré les 19 tirs des Patriotes sur le gardien Philippe Bleau. Il aura fallu attendre les tirs de barrage, pour voir Olivier Tremblay-Lalib donner la victoire à Saint‑Laurent.

Les Nordiques se dirigeaient vers Trois-Rivières, vendredi, pour y affronter le Collège Laflèche. Dimanche, ils recevront le Collège Dawson, à Sainte-Thérèse. Les deux équipes occupent respectivement la 6e et la 9e place au classement général. Avec 14 points, Lionel-Groulx occupe quant à elle le 3e rang, à 4 points des meneurs, le Collège André-Laurendeau.

Défaite de l’équipe féminine

Du côté des filles, la troupe d’Audrey Renaud s’est inclinée par la marque de 7 à 2, dimanche, devant John Abbott. Maude Ranger et Maude Fleury-Rousseau ont marqué pour les Térésiennes, alors que Fanny Vigeant et Jennifer Chouinard se sont partagé le travail devant le filet.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top