- PUBLICITÉ -
Les Roughriders remportent la coupe Grey: «La meilleure façon d’apprendre» — Kevin Régimbald

Kevin Régimbald

Les Roughriders remportent la coupe Grey: «La meilleure façon d’apprendre» — Kevin Régimbald

Le Boisbriannais Kevin Régimbald a été un témoin privilégié, dimanche, quand les Roughriders de la Saskatchewan ont remporté la coupe Grey en défaisant les Tigers‑Cats d’Hamilton par la marque de 45‑23.

Régimbald était sur les lignes de côté avec son chandail vert et blanc pour encourager ses coéquipiers. Le triomphe s’est déroulé sur leur propre terrain, devant leurs partisans.

Le footballeur de Boisbriand en est à sa première saison dans la Ligue canadienne de football et il a disputé quatre rencontres avec la formation de la Saskatchewan. Son nom étant sur la liste des blessés pour la rencontre ultime, il verra son nom sur le précieux trophée.

«C’est la meilleure façon d’apprendre, a lancé d’un trait Régimbald. On dit qu’on apprend dans la défaite, mais en voyant les sacrifices et le travail que les joueurs font pour l’emporter, il n’y a pas meilleure façon d’apprendre.»

Bien qu’il n’ait pas pris part à la rencontre, Régimbald savoure le triomphe et, mardi, il participait au Défilé de la Coupe Grey. «C’est sûr que c’est sûrement une sensation différente, mais de voir les gars que tu as côtoyés au cours des six derniers mois tout laisser sur le terrain pour l’emporter, c’est quand même un bon feeling.»

Un mot: apprentissage

Même s’il a fini son stage universitaire, Régimbald n’hésite pas à qualifier sa première année chez les professionnels d’apprentissage. «Tu apprends tant sur le terrain qu’en dehors du terrain, a‑t‑il mentionné. J’ai pu apprendre comment ça se déroulait. Il y a beaucoup de chiffres dans la LCF avec les quotas de joueurs américains et canadiens. Tu finis par savoir avec qui tu es en compétition pour ton poste.»

Au moment de l’entrevue, la réunion avec la direction n’avait pas encore eu lieu, il ne savait donc pas les détails des festivités. «Je vais sûrement pouvoir avoir la Coupe un jour ou deux, mais pour le moment, il n’y a rien de détailler.»

Le retour à Boisbriand

Dès aujourd’hui, il mettait le cap sur Boisbriand pour se remettre au boulot afin de se préparer physiquement et mentalement pour la saison prochaine.

«Je vais continuer de travailler techniquement et à m’entraîner en gymnase, a‑t‑il indiqué. Tu as beau t’entraîner pendant la saison, mais tu ne peux pas améliorer ta condition physique, ce que tu peux faire pendant la saison morte.»

Comme ils sont plusieurs Québécois dans la Ligue canadienne de football, ils se regrouperont pour louer un terrain intérieur afin de pouvoir s’entraîner sur un terrain synthétique, comme ils voient en saison, et non seulement dans un gymnase.

L’ancien joueur étoile du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke revient à Boisbriand avec plusieurs projets en tête, mais il est trop tôt pour en dévoiler la teneur.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top