- PUBLICITÉ -
Les Rosemèroises n’ont pu répéter

Championne provinciale en titre, la formation de curling féminin du Club de Rosemère n’a pas été en mesure de répéter l’exploit de l’année dernière, en fin de semaine, au Championnat provincial de curling présenté au Club de Longue-Pointe.

Les Rosemèroises n’ont pu répéter

Curling

Championne provinciale en titre, la formation de curling féminin du Club de Rosemère n’a pas été en mesure de répéter l’exploit de l’année dernière, en fin de semaine, au Championnat provincial de curling présenté au Club de Longue-Pointe.

L’équipe, composée d’Audrey Guévin-Lalonde, Naomi Lacroix-Béland, Laurence Gagnon et Marie-Hélène Gingras-Chauvin, a entrepris le tournoi avec une victoire de 8-6 aux dépens des éventuelles championnes, soit l’équipe de Lisa Davies. C’est grâce à deux points inscrits au 10e bout que les Rosemèroises l’ont emporté.

Elles ont ensuite subi deux revers consécutifs, soit un de 9-3, aux mains de l’équipe du capitaine Marie-Michèle Émond, et un autre de 11-7, à la faveur de Team Davies. Malgré tout, elles avaient toujours une chance de l’emporter, mais elles n’avaient plus le droit à l’erreur.

Elles ont entamé le dernier droit avec un gain de 10-7 sur la formation de Geneviève Laurier, grâce à deux points au neuvième bout. En demi-finale, elles croisaient de nouveau le fer avec Team Émond. L’équipe de Guévin-Lalonde a marqué cinq points au septième bout pour prendre une sérieuse option sur la victoire, mais leurs adversaires ont répliqué avec six points au huitième pour filer tout droit vers la finale.

Avant le début du tournoi, la troisième de l’équipe, Anne Sergerie, a annoncé à ses coéquipières qu’elle se retirait du monde du curling. Les Rosemèroises ont un peu plus d’une semaine pour arrimer leur flûte et développer Naomi Lacroix-Béland comme troisième.

Championnat international des moins de 18 ans

Deux jours après avoir terminé le Championnat provincial, elles prendront la route de l’Ouest canadien pour aller participer au Championnat international des moins de 18 ans. C’est au Club Callie, de Regina, en Saskatchewan, que le tout aura lieu.

Les Rosemèroises avaient gagné le droit de participer à cette compétition d’envergure en remportant le titre québécois l’année dernière. Annie Veillette s’ajoutera au nombre des joueuses de la formation, elle qui était trop âgée pour les Jeux du Québec cette année.

Elle a évolué toute la saison au niveau junior, elle sera donc un plus pour la formation dirigée par l’entraîneur Luc Lalonde.
«On s’en va là pour offrir une belle performance, mais surtout pour l’expérience. Au Québec, la catégorie juvénile est de 15 ans et moins alors que dans le reste du Canada, c’est de 18 ans et moins. Nous allons donc avoir la plus jeune équipe sur la glace», a-t-il lancé.

Si le Québec veut être représentatif au niveau national, la fédération Curling Québec devra revoir les âges de ses catégories, à moins qu’elle préfère seulement envoyer des équipes pour porter les couleurs du Québec sans égard aux résultats.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top