- PUBLICITÉ -

Les pénalités coulent l’Armada

L’Armada de Blanville-Boisbriand s’est inclinée par la marque de 5 à 2, mercredi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau, devant le Phoenix de Sherbrooke, dans son quatrième match préparatoire du camp d’entraînement. La troupe de Bruce Richardson a payé pour son indiscipline, elle qui a terminé la rencontre avec huit pénalités.

Contrairement au match de la veille entre les deux équipes, la première période a commencé sur les chapeaux de roue, avec de nombreuses mises en échec, une intensité relevée et plusieurs escarmouches après le sifflet. Les joueurs de l’Armada sont rapidement tombés dans le panneau en écopant de pénalités tôt dans le match. « On a manqué d’énergie, c’était un peu chaotique », a souligné l’entraîneur-chef Bruce Richardson après la rencontre.

Alexis Gendron a notamment été chassé à deux reprises en début de match, ce qui a mis rapidement son équipe dans l’embarras. Malgré une domination nette du Phoenix en première, la marque était toujours de 0-0 lorsque les deux équipes sont retraitées au vestiaire. « L’autre équipe a été beaucoup plus compétitive, leurs joueurs étaient plus physiques, plus impliqués », a expliqué Richardson. Heureusement, le gardien Olivier Leclair était là pour sauver la mise. Le gardien de 18 ans a dû se signaler à plusieurs reprises pour permettre à son équipe de rester dans le match, en repoussant 20 des 22 tirs dirigés vers lui.

L’Armada est sortie plus forte au début du deuxième engagement et c’est le vétéran Miguël Tourigny qui a ouvert la marque. Le défenseur a profité d’un bon tir après la mise en jeu et du trafic devant le filet du gardien sherbrookois pour donner l’avance aux siens. Toutefois, l’indiscipline a rattrapé les hommes de Bruce Richardson qui ont vu Thierry Bernier créer l’égalité en avantage numérique à la suite d’un bel échange. Leclair n’y pouvait rien. Quelques minutes plus tard, après une bourde du défenseur Ray MacKinnon, qui a connu des ennuis au cours de la rencontre, Jaheem Lagacé-Aurelien a donné les devants au Phoenix. L’animosité a monté d’un cran entre les deux équipes à la fin du deuxième tiers après un geste douteux à l’endroit de l’attaquant Charles Boutin, qui a été puni après avoir voulu se venger lui-même.

10 secondes seulement après le début de la troisième période, Anthony Munroe-Boucher a donné une priorité de deux buts à Sherbrooke en battant Alexandre Marchand entre les jambières, lui qui avait remplacé Leclair en deuxième. Munroe-Boucher a ensuite marqué son deuxième du match en avantage numérique, ce qui a mis le match hors de portée pour l’Armada.

« Certains vétérans sont arrivés dans l’alignement ce soir, ils étaient rouillés, ce qui est normal dans un camp d’entraînement », a aussi précisé Richardson en point de presse.

Le camp se poursuit et l’Armada affrontera les Huskies samedi à Rouyn-Noranda.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top