- PUBLICITÉ -
Les Nordiques surprennent les Panthères

Après cette grosse victoire des Nordiques, Jean-François Sénéchal avait de bons mots pour son imposant défenseur de 220 livres, Guillaume Durand.

Les Nordiques surprennent les Panthères

Gain de 7-6 en prolongation

Dans le premier match de la série quart de finale 4 de 7 opposant les Nordiques de Lionel-Groulx et les Panthères de Saint-Jérôme, l’équipe térésienne a surpris autant les joueurs jéromiens que les 1 500 spectateurs réunis au vétuste aréna Melançon, avec une victoire de 7-6 en prolongation.

«Les gars ont vraiment démontré du caractère dans cette rencontre. C’est une précieuse victoire parce que ce n’est pas facile de gagner dans cet amphithéâtre. Les Panthères ont quand même la meilleure offensive de la ligue», a mentionné fièrement l’entraîneur-chef, Jean-François Sénéchal.

En fait, la plus grosse surprise à laquelle ne s’attendait pas la deuxième meilleure équipe au classement général en saison régulière, c’est la façon dont les Nordiques ont démarré la rencontre. La formation de Sainte-Thérèse a marqué deux buts en première période, par l’entremise de Hugo Cuende et du défenseur Jean-Sébastien Fournier. Elle a même pris les devants 3-0, tôt en deuxième période, quand Marc-André Julien a fait bouger les cordages après seulement 20 secondes de jeu.
«Nos gars étaient prêts pour ce match parce qu’ils ont su que les joueurs des Panthères croyaient nous sortir en quatre petits matchs. Du côté de Saint-Jérôme, ça faisait presque deux semaines qu’ils n’avaient pas joué, en vertu d’une passe gratuite pour avoir été champions de division. Ils étaient rouillés et nous en avons profité en début de rencontre», a expliqué l’entraîneur Sénéchal.

Valait effectivement mieux en profiter puisque, pour le reste de la deuxième période, la puissante machine des Panthères s’est mise en marche. Le déficit de trois buts a été comblé assez facilement, dont un doublé par Benjamin Rubin, un ancien des Olympiques de Gatineau et des Remparts de Québec, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. C’était l’égalité 3-3 après deux périodes.

Au troisième tiers, trois buts ont été inscrits par chacune des équipes en présence. Les Nordiques ont même pris les devants par le pointage de 6-4, grâce aux buts de Jeff Falcon à deux reprises, et de Marc-André Tourigny. Toutefois, les Jérômiens ont choisi de faire durer le suspens en provoquant l’égalité à 6-6.

Dans la deuxième minute de la prolongation, Marc-André Julien a trouvé une ouverture pour semer l’euphorie dans le camp des Nordiques, mais surtout la consternation dans l’aréna Melançon. Julien a inscrit deux buts et deux passes tout comme Jeff Falcon. C’est ce dernier qui a reçu l’étoile du match pour les Nordiques.

L’entraîneur a eu des bons mots pour son imposant défenseur de 220 livres, Guillaume Durand. «Ce gars-là a connu un bon match en défense. Il a ralenti les bons patineurs adverses. Il a joué trois années dans le junior majeur et ça paraissait ce soir.»

Le capitaine Alexandre Gagnon a dit pour sa part: «Je suis content du jeu de nos jeunes. C’est important que nos gars comme Cuende, L’Hérault ou Martineau dérangent l’adversaire comme ce soir. Les vétérans vont faire fonctionner l’attaque. En séries, aucune formation ne part favorite. La meilleure équipe, c’est celle qui travaille.»

Le second match de cette série avait lieu hier à Sainte-Thérèse. La troisième confrontation se déroulera dimanche après-midi à 14 h 15 à Saint-Jérôme, tandis que le quatrième duel se fera dès le lendemain, soit le lundi 16 mars à l’aréna de Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top