- PUBLICITÉ -
Les Nordiques subissent toute une raclée

(Photo Yves Déry)

Les Nordiques subissent toute une raclée

Défaite de 11-3

Dans leur cinquième match de la série quart de finale 4 de 7, les Nordiques du collège Lionel-Groulx ont été frappés par la foudre, alors qu’ils ont subi un cuisant revers de 11-3 aux mains des Panthères de Saint-Jérôme.

Après avoir remporté les trois premières rencontres de la série, les Nordiques sont toujours en avance 3-2, mais l’entraîneur-chef Jean-François Sénéchal n’a pas du tout apprécié le rendement de ses joueurs, lors de cette dernière partie disputée à l’aréna Melançon de Saint-Jérôme.
«Nous avons eu droit à un manque d’effort total. Nos vétérans ne se sont pas présentés. C’est bien beau de se répéter que nous avons une équipe avec plusieurs jeunes, mais ce sont nos vétérans qui ne travaillent pas», de dire l’entraîneur Sénéchal, de fort mauvaise humeur.
«Si tu rentres à la job et que tu ne travailles pas, tu vas te faire mettre dehors», a-t-il ajouté avant de prendre une légère pause. «Nous jouons, continue-t-il, contre la meilleure équipe de la ligue. Nous sommes encore en avance dans la série. Il faut revenir à la base, cesser d’être individualiste et travailler en équipe, comme les gars l’ont fait lors de nos trois premières victoires.»

Pour ce qui est du match, les Panthères ont marqué les trois premiers buts dès la période initiale, avant que les Nordiques ne répliquent timidement à la fin de celle-ci. Il leur a même fallu un avantage numérique à 5 contre 3. Encore là, l’arbitre a dû consulter le juge de but, car il n’avait pas vu pénétrer le disque dans la cage du cerbère jérômien. L’arbitre devait sûrement regarder ailleurs, car il a accordé le but à Marc-André Tourigny, alors que c’est la recrue Hugo Cuende qui avait marqué.

En deuxième période, les Panthères ont également inscrit trois buts contre un seul pour les Nordiques, enfilé par le défenseur Patrice-Olivier Awa. Après le septième but de Saint-Jérôme marqué en début de troisième période, la recrue Marc-André Lévesque a laissé tomber les gants pour s’en prendre à un adversaire. «Je dirais que c’est le seul point positif de notre rencontre. Une recrue de 17 ans qui se bat contre un joueur de 20 ans afin de provoquer quelque chose», a mentionné Jean-François Sénéchal.

Après le huitième but, le gardien recrue des Nordiques, Nicolas Héroux, est venu prendre la relève de Guillaume Tartre. Mais les Jérômiens, à peu près seuls sur la patinoire, ont enfilé trois autres buts. Lors de la dernière minute de jeu, Vincent Thériault a marqué le dernier filet des Nordiques. Les Panthères ont effectué 49 tirs contre 30.

Le Nordique Éric Rousseau n’a pas endossé l’uniforme, victime d’une blessure au bas du corps. Son cas sera évalué au jour le jour, en prévision du match qui se jouait vendredi (hier) à l’aréna de Sainte-Thérèse. Au moment d’écrire ces lignes, nous ne sommes pas en mesure de vous parler de cette sixième confrontation. Si une septième et dernière rencontre dans cette série s’avérait nécessaire, elle serait disputée le dimanche 22 mars, à 14 h 15, à l’aréna Melançon de Saint-Jérôme.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top