- PUBLICITÉ -
Les Nordiques s’inclinent en première ronde.

Photo Yves Déry

Les Nordiques s’inclinent en première ronde.

Hockey collégial masculin

Malgré un contrat difficile à remplir, ils espéraient créer la surprise. Malheureusement, les hockeyeurs de Lionel-Groulx se retrouvent en vacances, après avoir été éliminés en première ronde des séries.

Opposés aux Lions du collège Champlain St-Lawrence, deuxièmes au classement de la saison régulière, les Nordiques se sont inclinés dès les deux premiers matchs d’une série deux de trois.

À Québec, vendredi, les protégés de l’entraîneur Bohémier ont encaissé une défaite de 8-0. «Nous avons été surpris. Les gars étaient nerveux. Je crois qu’ils sentaient la pression de sauver la saison en série, remarque l’entraîneur. Les gars étaient pourtant préparés. St-Lawrence étaient favoris, mais nous voulions créer une surprise.»

Tirant d’abord de l’arrière 2-0 après la première période, les Nordiques se sont ensuite fait marquer cinq buts lors du deuxième tiers. «Nous sentions que les gars n’étaient pas là. Dans le vestiaire, avant le début de la troisième période, j’ai dit aux gars d’oublier ce match et de penser à celui de samedi. Je voulais qu’ils laissent un message en vue de la rencontre du lendemain.»

Devant le filet, Bohémier a remis Philip Boivin, son gardien attitré aux séries qui avait été remplacé par Simon-Pier Chamberland après les quatre premiers buts. «Il a connu une bonne troisième période. Je suis aussi content de la façon dont les gars ont répondu, même si de l’autre côté, nos adversaires avaient baissé un peu l’intensité.»

Jusqu’à la fin

Les Nordiques savaient toutefois que la tâche s’annonçait ardue à Sainte-Thérèse, pour le deuxième match de la série.

Francis Courtemanche-Lucier a donné l’avance 1-0 aux Nordiques au milieu de la première période, pointage qui a tenu jusqu’à la quatrième minute de la troisième période, moment où St-Lawrence a trouvé la faille dans la défensive térésienne en marquant trois buts d’affilée. Avec moins d’une minute et demie à faire à la rencontre, le Nordique Pier-Olivier Hudon a ensuite réduit l’écart à un but. «Nous y avons cru jusqu’à la fin», indique Bohémier. Leurs adversaires ont ensuite marqué un quatrième but au cours de la dernière minute de jeu, pour finalement l’emporter 4-2.

«Les joueurs n’ont pas à sortir la tête basse de ce match. Je crois que nous avons démontré que nous avions du caractère et c’est de cette image dont je vais me souvenir», raconte Bohémier qui, malgré les défaites, trace un bilan encourageant de la dernière campagne: «Malgré notre fiche, tout le monde avait du plaisir à aller à l’aréna. Depuis le retour du temps des fêtes, j’ai eu des joueurs qui ont cru qu’ils pouvaient l’emporter à chaque match.»

Un départ

Après deux saisons, l’attaquant Vincent Deslauriers sera le seul Nordique à quitter la formation en vue d’entreprendre des études universitaires. «Vincent était un joueur dédié à son équipe, rappelle Bohémier. Il tentera de joindre les rangs de l’équipe de l’Université Concordia. Nous lui souhaitons la meilleure des chances.»

Bohémier et ses troupes reprendront l’entraînement dès la fin du mois d’avril pour un précamp en vue de la saison 2011-2012, qu’il espère plus riche en victoires. «Nous allons ressentir la pression de performer en accumulant les victoires, dit-il. Ça fait deux ans que nous bâtissons cette équipe, alors nous allons avoir un bon noyau.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top