- PUBLICITÉ -
Les Nordiques s'inclinent à Saint-Jean et se préparent aux séries

SourceURL:file://localhost/Users/m_brunelle/Desktop/JFMnordiques%20vs%20g%C3%A9ants%2031-10%20-C.doc

Les Nordiques s’inclinent à Saint-Jean et se préparent aux séries

Football collégial

Les Nordiques du collège Lionel-Groulx ont frappé un mur, dimanche, contre les Géants, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Après trois victoires consécutives, c’est donc avec une défaite de 44-23 que l’équipe d’Éric Marier termine la saison. Terminant au sixième rang du classement général, ils affronteront les Volontaires de Sherbrooke samedi prochain, en première ronde des séries éliminatoires.

Encore une fois, les Nordiques ont frappé fort en deuxième demie, mais ce fut trop peu, trop tard. «Nous avons beau être grands, les joueurs de Saint-Jean sont plus expérimentés et ont 3 ou 4 ans de gymnase de plus que nous dans le corps. Nous avons joué avec finesse, mais ils nous ont frappés fort», a expliqué l’entraîneur Éric Marier qui a vu plusieurs de ses joueurs être blessés durant la rencontre.

Si la plupart d’entre eux ont été retirés du match par mesure préventive et seront de retour dans l’alignement, samedi prochain, il en est autrement du joueur de ligne défensive Francis Bibeau-Casavant. Blessé sérieusement au bas du corps, durant le deuxième quart, il ne jouera plus cette saison.

Film du match

Saint-Jean a rapidement pris les devants 6-0, après 5 minutes au premier quart. Les Géants ont inscrit un touché, mais ont vu les Nordiques rabattre le botté de précision pour le converti. Un placement de 12 verges réussi par Olivier Arcand a réduit l’écart à 6-3, à 10:48, mais Saint-Jean a inscrit un autre touché en toute fin de quart, réussissant cette fois le converti, pour augmenter son avance à 13-3.

Il a fallu attendre le milieu du deuxième quart pour voir une équipe s’inscrire à nouveau au tableau. Un autre placement d’Olivier Arcand a donné trois points supplémentaires à Lionel-Groulx, avant que les Géants ne marquent deux autres touchés, à 10:42 et à 14:06. Les deux équipes ont donc quitté le terrain pour la mi-temps avec une marque de 27-6 en faveur de Saint-Jean.

Fidèles à leur habitude, les Nordiques ont explosé en deuxième demie. Bien placée dans la zone des buts en début de troisième quart, la recrue Jean-Sébastien Proulx a capté une passe de 20 verges du quart-arrière Alexis Viger, pour réduire l’écart à 27-13. Puis les deux équipes se sont échangé des placements, dont un de 24 verges d’Olivier Arcand, et le troisième quart a pris fin avec un score de 30-16, toujours en faveur des locaux.

Lionel-Groulx a encore frappé tôt au quatrième quart, quand Frédéric Gagnon a intercepté le ballon et l’a retourné sur une distance de 31 verges, pour inscrire le touché qui ramenait la marque à 30-23. À un touché de créer l’égalité, Éric Marier a opté pour la stratégie des courtes passes, qui lui a souvent été profitable cette saison. Toutefois, Alexis Viger a été à son tour victime d’une interception et Saint-Jean a marqué un touché qui augmentait son avance à 37-23. Avec 4:01 à faire, les Nordiques ont décidé de jouer le tout pour le tout et d’augmenter au maximum la cadence offensive. Mais avec plusieurs réservistes sur le terrain, une passe d’Alexis Viger a de nouveau été interceptée et les Géants ont marqué, sur le jeu suivant, le touché qui portait la marque finale à 44-23.

Les Nordiques seront donc à Sherbrooke, le 3 novembre, pour y affronter les Volontaires. Ce match sera sans lendemain pour une des deux équipes. Le 8 septembre dernier, Sherbrooke avait remporté une victoire de 31-14, à Sainte-Thérèse, dans le seul match qui a opposé les deux équipes cette saison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top