- PUBLICITÉ -
Les Nordiques n’ont plus de marge de manœuvre

Alexandre Corbeil fait preuve de créativité pour contribuer offensivement au succès de son équipe.

Les Nordiques n’ont plus de marge de manœuvre

Hockey collégial masculin

Les séries éliminatoires ont pris leur envol, la fin de semaine dernière, dans le circuit collégial de hockey masculin, et si les joueurs des Nordiques veulent poursuivre leur épopée, ils devront l’emporter samedi, alors que le troisième match de la série 2 de 3 sera présenté à Sainte-Thérèse, à 12 h 30.

«Dans une série 2 de 3, la marge de manœuvre est mince: tu perds un match et tu es au pied du gouffre. Mais nous serons avantagés en jouant chez nous», a lancé l’entraîneur Mathieu Chouinard.

Les Térésiens devront vaincre les joueurs du collège Laflèche de Trois-Rivières pour espérer atteindre la ronde des demi-finales et affronter les représentants d’André-Larendeau, qui ont terminé au premier rang du classement général, cette saison.

«On devra tirer profit de notre petite patinoire, a mentionné Chouinard. Il faudra mettre la rondelle derrière leurs défenseurs et appliquer beaucoup de pression; ça nous permettra de mettre plus de rondelles au filet pour espérer battre leur gardien qui est excellent.»

Olivier Mantha est le cerbère des Trifluviens depuis trois saisons et, dimanche dernier, il a remporté un duel de gardiens contre Charles-Antoine Garneau, repoussant 19 rondelles sur 20, en troisième période, pour conserver l’avance des siens. Seul Francis Vézina a percé la muraille de Mantha.

La veille, les Nordiques ont eu besoin de la prolongation pour disposer de leurs adversaires. C’est un but de Guillaume Dionne qui a permis à l’équipe des Laurentides de mériter la victoire.

Alexandre Corbeil a mené l’offensive, du côté des Nordiques, enfilant deux buts et obtenant une mention d’aide sur le but de la victoire.

«Alexandre a été notre meilleur marqueur au cours de la saison et il continue dans la même veine, a indiqué son entraîneur. On voit que c’est important pour lui. Il a vraiment élevé son jeu d’un cran pour les séries éliminatoires.»

Les filles se remettent dans la course

Après avoir remporté un de leurs quatre premiers matchs en séries éliminatoires, les ouailles de Charles Dupéré se sont remises sur les rails en remportant leurs deux duels, lors du dernier week-end.

Elles ont tout d’abord défait le Collège Laflèche 5-2. Jenny-Lee Verville et Julie Lévesque ont marqué deux buts chacune tandis que Suzie Leblanc-Sauriol a réussi l’autre filet des gagnantes. Jennifer Chouinard a mérité la victoire devant le filet.

«Ce n’était pas un excellent match de hockey, a avoué Dupéré. Le programme de Laflèche va fermer l’année prochaine, les filles n’ont pas trop de motivation.»

Dimanche, par contre, les amateurs de hockey ont pu assister à un impressionnant duel de gardiennes entre Gabrielle Forget, des Nordiques, et Annie Bélanger, de Champlain-Lennoxville.

C’est un but de Stéphanie Pellerin-Thérien en temps supplémentaire qui a permis aux Nordiques de l’emporter 2-1 et ainsi s’assurer une participation à la Coupe Dodge. Leblanc-Sauriol avait marqué le premier filet des Térésiennes.

Seules les quatre premières équipes au classement final, au terme du tournoi à la ronde des cinq formations, prendront part à la Coupe Dodge, dont le volet féminin sera présenté sur la Rive-Sud (Montréal), au début du mois d’avril.

Avec deux parties à jouer en séries éliminatoires, les Nordiques espèrent seulement finir le plus haut possible.

«Sérieusement, il n’y a pas d’avantage particulier à terminer à une place ou l’autre dans le classement, puisque chacune des quatre équipes en présence peut espérer l’emporter, a indiqué Dupéré. On espère finir le plus haut possible pour arriver avec le momentum.»

Samedi, les filles de Lionel-Groulx se rendront à Rimouski pour y affronter les Rimouskoises. Elles termineront les séries éliminatoires contre les filles du collège Laflèche, lors du week-end de Pâques. «Rimouski a causé une certaine surprise, depuis le début des séries éliminatoires. Elles nous ont battues lors du premier week-end. On tentera de prendre notre revanche.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top