- PUBLICITÉ -
Les Nordiques jouent pour ,500 avant la pause

Lara Gagnon a été efficace au service lors du dernier match de la session, alors qu’elle a réussi cinq as.

Les Nordiques jouent pour ,500 avant la pause

Volleyball collégial

L’équipe féminine de volleyball des Nordiques du collège Lionel-Groulx, qui évolue en division 1, a bouclé sa première moitié de saison avec une fiche de ,500.

La semaine dernière, les filles de Danyk Sauro se sont inclinées en trois manches, jeudi, devant les Cavaliers de Bois-de-Boulogne, avant de triompher en cinq, samedi, contre les représentantes du cégep André-Laurendeau.

Visitant Bois-de-Boulogne jeudi dernier, les Nordiques sont passées bien près de soutirer une manche, mais en vain. Elles ont plié l’échine en trois sets de 25-27, 19-25 et 24-26.

«Disons que nous avons connu une partie toute croche, a confié l’entraîneur. Même s’il y a eu deux manches serrées, on n’a pas été en mesure de prendre le rythme.»

Si la passeuse Lara Gagnon a connu une rencontre difficile, ce ne fut pas le cas de Catherine Deslauriers qui a été sans faille à l’attaque au cours de ce match.

Catherine a non seulement réussi neuf attaques marquantes, mais en plus elle n’a commis aucune faute en attaque. Elle n’a frappé aucun ballon à l’extérieur du terrain et elle n’a jamais heurté le bloc devant elle.

Catherine Larose, toujours aux prises avec une blessure à une cuisse, a obtenu huit attaques marquantes tandis qu’Annie Boyer, qui se remet de douleurs au dos, en a réussi cinq.

Conclure avec une victoire

Samedi, les Térésiennes foulaient le terrain pour la dernière fois de l’année 2012, en recevant les filles du cégep André-Laurendeau, et elles l’ont emporté par la marque de 20-25, 25-16, 18-25, 28-26 et 15-9.

C’est la première fois depuis le premier match de la saison que les Nordiques disputent une rencontre qui nécessite plus de trois sets. Elles avaient gagné en cinq manches, contre l’Outaouais, pour ouvrir la campagne.

«En gagnant les deux dernières manches, les filles ont fait preuve de caractère, a indiqué Sauro. Ça fait du bien de jouer plus que trois manches; ça permet de voir plus de choses. Nous n’avons pas accumulé beaucoup d’attaques marquantes parce que nos adversaires ont été solides défensivement, mais nous avons été efficaces au service et au bloc.»

Les filles de Lionel-Groulx ont réalisé un total de 10 as, dont cinq pour Lara Gagnon, et un total de 17 contres. À elle seule, Isa Beauchamp a contré six attaques adverses.

Annie Boyer (9), Catherine Deslauriers (8) et Rose Borgelin (7) ont été les plus prolifiques au niveau des attaques marquantes pour les Nordiques. «Lara, notre passeuse, a connu un bon match, a indiqué Sauro. Elle en est à sa première saison au collégial et elle continuera à gagner en confiance.»

Tournoi en Ontario

Avant de reprendre du collier dans le circuit collégial, les Nordiques participeront à un tournoi au collège Durham, en Ontario, les 4 et 5 janvier prochain. Seize équipes collégiales y prendront part.

Ce n’est que les 19 (à 19 h 30) et 20 (à 14 h) janvier que les Nordiques renoueront avec l’action du Réseau du sport étudiant du Québec. Les Astrelles du Cégep de l’Abitibi et les Bleus du Cégep de l’Outaouais seront les visiteuses au collège Lionel-Groulx.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top